Retenir vos pets, plus mauvais que vous ne le pensez…

Publié le 10 Avril 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
S'empêcher de libérer ses flatulences ne serait pas sans risque : l'accumulation de gaz dans l'intestin pourrait, en plus d'entraîner une sensation d'inconfort, déclencher à terme de sérieux troubles digestifs...
Publicité

Quoi de plus gênant que d'avoir des flatulences en public ? Une situation qui peut nous pousser à les retenir, par peur du bruit et de l'odeur qu'ils peuvent émettre. Mais selon les professionnels de santé, ce réflexe ne serait pas sans risque, puisqu'à terme, l'accumulation de gaz dans l'intestin pourrait engendrer de sérieux troubles digestifs.

Flatuler - pour ne pas dire péter - est un phénomène normal : il est admis qu'une personne produit en moyenne 13 à 21 pets par jour. Ces derniers sont d'ailleurs des indicateurs de bon fonctionnement du côlon, puisqu'ils résultent de la fermentation des résidus d'aliments qui n'ont pas pu être digérés par les bactéries qui s'y trouvent.

Publicité

Distension abdominale et diverticulite

Or, en retenant trop souvent les gaz, ceux-ci s'accumulent au niveau de l'intestin et peuvent "déclencher une distension abdominale", explique Clare Collins, professeure en nutrition et diététique, à The Conversation. Cette sensation de ballonnement ou de ventre gonflé peut s'accompagner d'éructations, l'air qui ne peut pas être expulsé par l'anus étant évacué par la bouche.

Publicité

Le Pr Collins ajoute que certaines études affirment que l'augmentation de la pression au niveau du rectum pourrait accroître les risques de développer la diverticulite, une affection correspondant à l'inflammation de petites tumeurs proches du côlon et du gros intestin. Elle-même peut entraîner diverses complications, telles que des saignements, une occlusion du côlon ou encore une péritonite.

La solution pour limiter ces risques ? Tout simplement se laisser aller : selon l'experte, il en va de votre santé digestive !

Publicité

Gaz et ballonnements : quels sont les aliments à éviter ?

Si les causes des ballonnements et des gaz en excès sont diverses et variées, cet inconfort digestif est le plus souvent le résultat d'une mauvaise alimentation. Afin de limiter ces symptômes, la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE) recommande ainsi d'éviter :

  • "Les repas trop abondants,
  • Les repas trop riches en graisses (limiter les aliments fris, les plats en sauce),
  • Les plats épicés,
  • La prise de boissons gazeuses, de café, et de boissons alcoolisées,
  • La prise de chewing-gum et le tabac,
  • Les vêtements trop serrés au niveau de la taille."
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X