Alerte ! Rappel de pâté de campagne pour cause de Listeria

Publié le 14 Juin 2019 à 11h32 par Louise Ballongue, journaliste santé
Du pâté de campagne de la marque CHAMBADE a fait l’objet d’un rappel en raison d’une bactérie : la Listeria monocytogenes. Celle-ci peut provoquer une maladie grave, la listériose, qui peut être fatale.

Alerte ! Rappel de pâté de campagne pour cause de Listeria© Istock

Si vous avez acheté du pâté récemment, attendez avant de le servir à l’apéritif. Le site intermarché.com informe que plusieurs lots de pâtés de campagne, vendus par la marque CHAMBADE, font l’objet d’un rappel. Ces produits seraient contaminés par une bactérie dangereuse : la Listeria monocytogenes.

Des produits infectés

Ces pâtés de campagne, commercialisés sous la marque “CHAMBADE”, ont été contaminés. Voici quelques informations supplémentaires pour bien les identifier :

  • DLC 25/06/19
  • Lot (ou code fabrication) 69136006
  • Code-barres commençant par 2 653 686
  • N° d’agrémentFR 71 076 001 CE

La marque invite les personnes qui détiendraient ces pâtés à ne pas les consommer ou à les ramener au point de vente. En cas de doute, vous pouvez également joindre le service consommateurs de la société CHAMBADE au numéro suivant : 03 85 90 06 47.

La listeria, une bactérie dangereuse

La bactérie Listeria, responsable de l’infection, est fréquemment retrouvée dans l’environnement (sols, végétaux, eaux usées) et dans le tube digestif de nombreux animaux, qui se contaminent en se nourrissant.

Elle résiste au froid et peut donc proliférer dans le réfrigérateur et survivre dans le congélateur, mais est tuée par la chaleur.

Les aliments crus sont les plus fréquemment contaminés : fruits et légumes mal lavés, produits laitiers non pasteurisés et fromages au lait cru, viandes peu cuites, produits de charcuterie, poissons fumés et crus, coquillages crus, ou encore graines germées.

Il est impossible de reconnaître un aliment contaminé par la Listeria, il a la même apparence, le même goût et la même odeur qu’un produit sain.

Comment savoir si l’on est contaminé ?

Les personnes qui ont consommé ce produit peuvent présenter de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, des diarrhées modérées ou de symptômes grippaux (fièvre, courbatures, maux de tête...) jusqu’à des troubles neurologiques comme les méningites ou méningo-encéphalites (forts maux de tête, fièvre élevée, nausées, vomissements, troubles du comportement…).

Ces symptômes peuvent évoquer la listériose, une maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines. Ils doivent donc aller rapidement consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

La listériose est en effet rare mais elle peut être fatale puisqu'elle présente une mortalité élevée, dans 30% à 40% des cas. Toutefois, l’ingestion de la bactérie n’entraîne pas forcément la maladie, il faut en consommer une dose élevée pour risquer d’être malade. Certains individus sont des porteurs sains, c’est-à-dire qu’ils portent la bactérie en eux sans développer la maladie.

Les femmes enceintes doivent cependant être particulièrement attentives aux symptômes, ainsi que les personnes immunodéprimées (personnes atteintes de cancer, transplantées, hémodialysées…), les personnes âgées et les nouveau-nés.

Chez la femme enceinte, cette maladie peut provoquer un avortement ou un accouchement prématuré mais peut aussi être responsable d’une infection néo-natale (infection à la naissance d’un nouveau-né).

En France, on compte 200 à 300 cas par an de listériose. Elle constitue un vrai problème de santé publique et est inscrite sur la liste des maladies à déclaration obligatoire.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X