Rappel de roquettes contaminées

Publié le 26 Décembre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
La marque Auchan a indiqué dans un communiqué du 21 décembre 2018, qu’elle avait procédé à un rappel de plusieurs lots de roquette à la suite de la présence de salmonelles.
Publicité

© IstockDes salmonelles ont été mises en évidence lors d’un contrôle des sachets de salade de la société Bonduelle Frais France, rapporte un communiqué du groupe Auchan, publié le 21 décembre 2018. Des lots de roquette de 125g sont donc rappelé. Leur date limite de consommation va du 25 décembre au 28 décembre 2018 sont concernés et rappelés. (EAN : 3596710294947 ). "Il est donc demandé aux personnes qui détiendraient ce produit appartenant aux lots décrits ci-dessus de ne pas le consommer, et de le ramener au point de vente où il a été acheté, nous procèderons au remboursement", explique la grande surface.

Publicité

Fièvre, vomissements, maux de ventre...

L’alimentation constitue le principal vecteur de la salmonellose. Au terme d’un délai d’incubation compris entre 6 et 48 heures, les premières manifestations cliniques surviennent et peuvent diverger en fonction de la bactérie mise en cause.

Publicité

Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux souvent accompagnés de fièvre dans les 48h qui suivent la consommation des produits contaminés.

Mais la plupart du temps, les symptômes suivants sont observés dans le cadre des salmonelloses non typiques : douleurs abdominales, diarrhée, maux de tête, nausées et/ou vomissements, état fébrile… En présence de ces différents signes, il est vivement conseillé de consulter son médecin traitant qui préconisera une analyse de selles.Si vous avez consommé ce lot de roquette et si vous présentez ces symptômes, consultez votre médecin traitant le plus rapidement possible. La société Bonduelle frais France a mis en place un n°vert : 02 00 091 091 (du lundi au samedi 8h à 20h).

Salmonellose : prévention et traitement

La salmonellose est une maladie qui peut généralement être évitée en prenant quelques précautions. Ainsi, il faut s’assurer de ne consommer que de l’eau potable ou désinfectée, se laver systématiquement les mains avant de cuisiner ou de passer à table, s’assurer de la fraîcheur des aliments consommés et si possible les cuire à plus de 65°. En France, la Direction Générale de l’Alimentation réalise des contrôles réguliers au niveau des producteurs ou distributeurs afin d’éliminer les risques pour le consommateur.En général, cette infection est peu sévère, et le traitement antibiotique est inutile, en dehors des complications. Par ailleurs, procéder à une hydratation extrêmement régulière est essentiel, surtout chez les enfants et les personnes âgées.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X