Sommaire

Du konjac, du lin, du son… pour aller à la selle

Du konjac, du lin, du son… pour aller à la selleLes plantes à mucilage gonflent au contact de l’eau et prennent une consistance visqueuse, parfois collante, proche de la gélatine. C'est ainsi qu'elles vont permettre le ramollissement du contenu intestinal et favoriser l'élimination des selles.

En pratique : Plusieurs plantes à mucilages, considérées comme des laxatifs de type mécanique, sont conseillées aux personnes souffrant de constipation.

- Le son moulu : Ajoutez-en 1 à 3 cuillerées à soupe à votre alimentation par jour.

- Le lin sous forme de graines broyées : Mélangez-en 1 cuillère à soupe 2 à 3 fois par jour à votre alimentation (yaourt, salade, soupe...).

- Le konjac. Diluez 0,5 à 2 g de poudre de konjac dans un grand verre d’eau. Buvez ce mélange 20 à 40 minutes après les repas. Attention : il est conseillé de boire abondamment après afin d’éviter la formation d’une boule caoutchouteuse dure susceptible d’obstruer les intestins.

- L’ispaghul(Plantago Ovata). Prenez une gélule dosée à 350 mg de poudre matin, midi et soir avec un grand verre d’eau. Vous pouvez également le trouver sous forme de sachet en poudre pour solution buvable. Diluez-en 1 à 2 dans un grand verre d’eau au cours du dîner. Attention : cette planteest contre-indiquée en cas de douleurs abdominales de cause inconnue, d’occlusion intestinale, de fécalome ou encore dans certaines affections du côlon ou de l’intestin. Il ne peut être pris sur une longue durée sans avis médical.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.