Sommaire

Diarrhée : les médicaments utiles en automédication

Diarrhée : les médicaments utiles en automédication© Istock

La lopéramide comme l'Imodium®, l'Arestal®, le Diarétyl®... est un antidiarrhéique qui réduit l'accélération du transit intestinal et améliore l'absorption de liquides. En cas de nausées et de vomissements, préférez la forme sub-linguale*.

Le racécadotril comme le Tiorfan® est un antisécrétoire intestinal qui ne bloque pas le transit mais permet de réguler l'eau sécrétée par les intestins.

Le Smecta® est un pansement digestif qui protège la muqueuse et rend les selles moins liquides.

En présence de douleurs abdominales, vous pouvez consommer des antispasmodiques comme le Spasfon®. En cas de nausées et de vomissements, choisissez du Motilium® ou du Vogaléne®.

* N'abusez pas de ces médicaments car ils peuvent entraîner l'effet inverse : la constipation. Ne les prenez pas non plus en cas de fièvre ou de sang dans les selles.

À noter : il est impératif de respecter la posologie (dose et fréquence de prise) et la durée du traitement préconisée. Un traitement contre la diarrhée ne doit jamais être pris de façon prolongée sans avis médical.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.