8 choses que vous ne savez pas sur vos selles

Les selles contiennent surtout de l"eau

1/8
8 choses que vous ne savez pas sur vos selles

"La part hydrique des selles atteint au moins 50 à 60%", nous apprend le docteur Philippe Godeberge, gastro-entérologue.
Viennent ensuite les résidus bactériens, "issus des bactéries du microbiote intestinal qui sont alors mortes et dégradées", précise le médecin. Ces bactéries (aussi appelées flore intestinale) participent activement à la digestion.
La troisième part constituant les selles est composée de résidus de cellules mortes de notre organisme, issues par exemple du renouvellement du tube digestif.
Enfin, "la part des résidus alimentaires dans les excréments est plus faible que ce que l’on pourrait croire : elle ne représente qu’environ 20% des selles", détaille le docteur Godeberge.

Il existe 7 types de selles

2/8
8 choses que vous ne savez pas sur vos selles

Les médecins classent les selles selon une échelle, appelée échelle de Bristol. Elle comporte 7 types de selles : du type 1 (des petites selles très dures) jusqu’au type 7 (des selles entièrement liquides).

A quoi sert cette échelle ? "Il s’agit d’une échelle visuelle qui permet de relier des images à des symptômes", précise le docteur Godeberge. "C’est un véritable outil de dialogue entre le médecin et le patient, pour identifier un trouble mais aussi pour évaluer l’efficacité d’un traitement, son impact ou sa pertinence", ajoute le spécialiste.

Le poids moyen d’une selle est de 300g

3/8
8 choses que vous ne savez pas sur vos selles

En moyenne, une selle pèse environ 300 grammes. Ce qui signifie qu’en se basant sur une fréquence d’une selle par jour, le corps évacue plus de 100 kg d’excrément par an ! Mais ce chiffre variera beaucoup selon la composition de l’alimentation.

Bon à savoir : "Les selles sont constituées de la moyenne de ce qu’on a mangé dans les trois jours précédents (sauf en cas de diarrhée aigüe). Ce que l’on mange le soir ne va donc pas ressortir aussitôt le lendemain matin", détaille le docteur Godeberge. "C’est pourquoi quand on prend un laxatif, il n’y a pas d’effet immédiat sur le transit : s’il est pris le matin, il ne forcera pas à aller aux toilettes dans la journée. Le processus peut prendre plusieurs jours", explique le gastro-entérologue.

 La fréquence des selles varie beaucoup selon les personnes

4/8
8 choses que vous ne savez pas sur vos selles

Un transit est considéré normal lorsque la fréquence d’évacuation est comprise "entre deux fois par jour et tous les trois jours", révèle le docteur Godeberge.

Mais attention, la fréquence n’est pas le seul critère à prendre en compte pour définir une constipation : "ce n’est pas parce que le rythme est jugé "normal" qu’il n’y a pas de sensation d’inconfort due à la consistance ou à la facilité d’évacuation", avertit le gastro-entérologue.

Voir la suite du diaporama

Certaines couleurs de selles signent un problème de santé

5/8
8 choses que vous ne savez pas sur vos selles

Jaune, vert, marron, noir… la couleur des selles peut varier mais peu de colorations doivent inquiéter. Par exemple, "il ne faut pas s’inquiéter d’une variation de ton marron" rassure le docteur Godeberge.

Selon ce spécialiste, trois colorations peuvent alerter sur des selles anormales :
- Les selles qui contiennent du sang rouge vif : il faut consulter son médecin si cette coloration dure dans le temps. Il peut s’agir d’hémorroïdes, d’un polype ou d’un cancer colorectal. Mais la seule observation ne suffit pas, l’avis d’un médecin est indispensable.
- Les selles qui contiennent du sang digéré. Elles seront noires comme du charbon, collantes comme du mastic et très nauséabondes. Ces selles noires appelées méléna peuvent être le signe d’un saignement digestif.
- Les selles décolorées. Elles sont très rares et sont alors de couleur blanche, graisseuses, difficiles à évacuer et elles flottent. Cliniquement, elles sont le signe d’un trouble d’absorption des graisses caractéristiques de certaines maladies du pancréas.

Les selles contiennent plusieurs milliards de bactéries par gramme

6/8
8 choses que vous ne savez pas sur vos selles

L’ensemble des bactéries de notre intestin (le microbiote intestinal) pèse environ 1500 grammes. "Dans une selle de 300 grammes, les coques bactériennes mortes représentent environ 20% soit 60 grammes", dévoile le docteur Godeberge.

Bon à savoir : un gramme de selles peut contenir 10 milliards de bactéries !

On peut faire des greffes de selles

7/8
8 choses que vous ne savez pas sur vos selles

Les premiers excréments d’un nourrisson, appelés méconium, sont inodores, visqueux, collants et sont de couleur vert foncé, presque noirâtre.

Pourquoi ? "Un bébé qui naît a un intestin stérile. Son microbiote se constituera au cours de ses deux premières années. Ses premières selles ne sont donc constituées que de sécrétions et de cellules digestives qu’il évacue après sa naissance, ce qui explique leur couleur particulière" détaille le docteur Godeberge.

Bon à savoir : "Ce méconium montre que le tube digestif du nouveau-né fonctionne bien. L’absence de son évacuation peut être un signe d’alerte" nous révèle le gastro-entérologue.

Merci au docteur Philippe Godeberge, gastro-entérologue et hépatologue à Paris.

Les premières selles de bébés sont vertes foncées

8/8
8 choses que vous ne savez pas sur vos selles