Sommaire

Le jus de citron

Le jus de citronC'est l'allié par excellence pour retrouver un peu d'énergie lorsqu'on se sent plombé par les excès. "En stimulant le travail du foie, le citron facilite la digestion. Et malgré son goût acide, il est alcalinisant et contrebalance aussi l'acidité des repas de fêtes" résume Nathalie Tutrut, naturopathe.

Comment ? Avaler le matin, à jeun, ½ jus de citron dans une eau tiède (ou au moins à température ambiante), pendant quelques jours après les fêtes ou même à adopter toute l'année si on y prend goût. L'idéal : la prochaine fois qu'on doit enchaîner des repas de famille, adopter aussi ce réflexe quelques jours avant, en prévention.

Le radis noir et l'artichaut, pour détoxifier le foie

Le radis noir et l'artichaut, pour détoxifier le foie"Ils facilitent le travail et le drainage du foie, qui a été mis à rude épreuve durant les fêtes, notamment avec les excès de gras et d'alcool. Ces plantes ont un effet détox car elles permettent de mieux éliminer les toxines" explique Nathalie Tutrut.

Comment ? On peut consommer ces plantes seules (l'artichaut est plus doux) ou en synergie sous forme de tisanes mais leur goût peut paraître rébarbatif. Mieux vaut donc prendre plutôt des ampoules (qui sont aussi plus concentrées) à diluer dans un demi verre d'eau (type Bien être du foie de Superdiet, Arkofluide Confort Digestif d'Arkopharma ou Ampoules Elimination de Phytosun Aroms), ou des gélules et comprimés (Phytostandard artichaut radis noir de Phytoprevent, Gélules Artichaut/Radis noir de Juvamine). 1 à 2 ampoule ou comprimé par jour en cure de 10 à 15 jours après les fêtes, à prolonger en cas de problèmes de digestion lourde.

L'anis et le fenouil, pour moins ballonner

L'anis et le fenouil, pour moins ballonnerCes deux plantes de la même famille facilitent la digestion grâce à leurs vertus carminatives (elles aident à expulser les gaz). Intéressantes notamment si on se sent

Comment ? Sous forme de tisanes : on fait infuser entre ½ et 1 cuillère à café de plantes pour une grosse tasse (200 ml) pendant 10 minutes, en couvrant. Il existe aussi des tisanes toutes prêtes associant ces plantes (Infusion Digestion Légère Jardin Bio, BiOrigine Ventre Plat de Vitarmonyl). On les boit tout de suite après le repas, ponctuellement après un gros repas ou midi et soir pendant quelques jours si le problème de ballonnements persiste. Attention, on évite ces plantes en cas de cancer hormono-dépendant car elle ont une action oestrogénique.

L'huile essentielle de romarin, de basilic ou d'estragon, pour leurs vertus

L'huile essentielle de romarin, de basilic ou d'estragon, pour leurs vertus"Ces huiles essentielles ont une action hépatique (elles stimulent le travail du foie) et digestive" explique la naturopathe.

Comment ? Lorsqu'on se sent barbouillée après un repas trop lourd, on peut les utiliser en massage : on masse le ventre (en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre) avec 1 à 2 gouttes d'huile essentielle diluée dans une cuillère à café d'huile végétale jusqu'à pénétration, matin et soir. Mais attention, jamais chez les enfants de moins de 6 ans ni la femme enceinte ou allaitante.

Des eaux minérales alcalines, pour compenser l'excès d'acidité

Des eaux minérales alcalines, pour compenser l'excès d'acidité"L'organisme, et notamment les reins, ont besoin d'eau pour bien drainer et éliminer les toxines", rappelle Nathalie Tutrut. Mais les repas de fête et l'association petits fours / dinde/ bûche pâtissière entraînent aussi un excès d'acidité dans l'organisme. Or, certains minéraux comme le magnésium et le calcium, ainsi que les eaux riches en bicarbonate de sodium, aident à contrebalancer cette acidité.

Comment ? Il faut penser à boire régulièrement et par petites gorgées, en alternant eau du robinet ou eaux de source et eaux minérales (riches en magnésium et calcium type Hépar, Rozana, Courmayeur, Contrex, Vichy Célestins, Saint-Yorre...) pour ne pas trop surcharger les reins. Et pas plus de 2 verres d'eau gazeuse par jour pour éviter les ballonnements.

Le bouleau, pour favoriser l'élimination

Le bouleau, pour favoriser l'éliminationCette plante stimule le travail des organes (en particulier le foie) pour favoriser l'élimination des toxines qui s'y sont accumulées durant les fêtes. A la clé : un organisme moins encrassé, qui fonctionne mieux, avec un regain d'énergie.

Comment ? On le trouve sous forme de jus (Weleda) et de sève (Ladrôme), à diluer dans une grande bouteille d'eau que l'on sirote au cours de la journée (ou 1 c. à soupe dans un verre d'eau avant chaque repas), en cure de 3 semaines minimum pour noter un vrai effet sur le tonus et la peau. Il peut aussi être associé à d'autres plantes détox dans complexes (Léro Detoxifiance Purifiant), à diluer également. Le jus de bouleau est conseillé en cure après les fêtes, mais aussi à chaque changement de saison.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.