7 choses à savoir sur la maladie ou syndrome de Raynaud

Froid, stress... Le bout de vos doigts devient parfois tout blanc ? C'est peut-être une maladie ou un syndrome de Raynaud. Ce trouble de la circulation du sang affecte les extrémités comme les doigts, les orteils, et exceptionnellement le nez ou les oreilles. Eclairage avec le Pr Jean-Luc Cracowski, de l'unité de Pharmacologie Clinique du CHU de Grenoble.

Publicité

Une maladie généralement bénigne

© Adobe StockC'est quoi : la maladie de Raynaud est un trouble de la circulation du sang au niveau des extrémités*. On ne connaît pas la cause, mais le froid, l'humidité, un stress émotionnel ou la prise de certains médicaments (bétabloquants, clonidine) sont des facteurs déclencheurs. Les femmes et les personnes dont un parent direct est atteint de la maladie sont également plus touchés.
Deux formes de la maladie : "On parle de phénomène de Raynaud primaire (maladie de Raynaud) bénin que l'on retrouve dans la majorité des cas ou secondaire (syndrome de Raynaud). Ce dernier peut être la manifestation d'une pathologie plus grave, mais plus rare (sclérodermie, lupus, polyarthrite rhumatoïde**…), ou être lié à une activité professionnelle particulière***" explique le Pr Cracowski.
La maladie débute généralement à l'adolescence et touche plus les femmes que les hommes (3 femmes pour 2 hommes), en particulier chez les gens minces.

Publicité
Publicité

* les doigts des mains sont bien souvent plus touchés que les orteils. Le nez et les oreilles sont touchés exceptionnellement
** la sclérodermie est une maladie auto-immune de la peau caractérisée par son durcissement et son épaississement. Le phénomène de Raynaud en est très souvent le signe initial. Un lupus est une maladie auto-immune où le système immunitaire s'attaque aux tissus conjonctifs du corps. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune chronique qui cause une douleur invalidante et des lésions au niveau des articulations.
***exemple : manipulation d'outils rotatifs ou vibrants (marteaux-piqueurs, meuleuses ...).

Les doigts qui deviennent soudainement blancs

Les manifestations : les doigts de la main* deviennent soudainement blancs**. Pendant cette première phase de la crise, un changement de couleur de la peau intervient dans la région atteinte, qui passe souvent du rosé naturel au blanc. Cette phase est parfois suivie d'un bleuissement, signe que la partie touchée n’est plus approvisionnée en oxygène. Une crise prend fin lorsqu'ils redeviennent rouges. "Ces 3 phases n'apparaissent que chez 20% des personnes atteintes. Souvent, les doigts blanchissent puis redeviennent roses-rouges" explique le Pr Cracowski.
Pourquoi : le corps exposé au froid resserre les petites artères situées sous la peau. Cela permet d'augmenter l'afflux de sang dans les veines profondes et au corps de maintenir une température à 37°C. Chez les personnes touchées, le mécanisme est déréglé et excessif. Les nerfs en contrôle du resserrement des artérioles provoquent une diminution brutale du calibre des artèresLes nerfs qui contrôlent le resserrement bloquent l'arrivée de sang et bloquent ainsi le sang qui a des difficultés à atteindre les extrémités du corps* et dans certains cas les orteils, le nez, les lèvres et les lobes d’oreille.
** le blanchiment est souvent très bien délimité au niveau des doigts, avec le pouce souvent non touché. Cela apparaît rapidement, de façon symétrique et est complètement réversible. Les symptômes sont en général plus intenses et durent plus longtemps chez les patients souffrant du phénomène de Raynaud secondaire.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X