Traitement de la BPCO : l'aide à l'arrêt du tabac

La broncho-pneumopathie chronique obstructive est une maladie grave aux multiples complications. La BPCO nécessite un traitement lourd, donc l’arrêt du tabac immédiat.
Istock

BPCO: traitement

La broncho-pneumopathie chronique obstructive, ou BPCO,est une bronchite chronique qui nécessite un traitement lourd et sur le long terme. Le principal objectif de cette prise en charge est de permettre au patient de mieux respirer. Le traitement de la BPCO repose sur l’association demédicaments bronchodilatateurs et de kinésithérapie. En parallèle, la BPCO implique l’arrêt du tabac.Dans les cas les plus sévères, on ajoute à ce traitement l’aérosolthérapie, l’oxygénothérapie, voire la ventilation non invasive. Dans les cas les plus graves, un traitement chirurgical peut être envisagé, notamment lorsque le patient présente un emphysème sévère. La transplantation pulmonaire est pratiquée de façon extrêmement rare.Il ne faut pas hésiter à se faire aider pour arrêter de fumer.

Broncho-pneumopathie chronique obstructive : symptômes

La broncho-pneumopathie chronique obstructive est une maladie grave due au tabagisme dans plus de 8 cas sur 10. Elle se développe sournoisement, si bien qu’au début, elle ne suscite aucune inquiétude, passant au pire pour une banale bronchite. La BPCO a pour symptômesprincipaux:- un essoufflement lors d’efforts de faible importance, voire en l’absence d’efforts ;- une hypersécrétion de mucosités ;- une toux grasse accompagnée de crachats.Dans certains cas d’emphysème, la circulation sanguine ne reçoit plus suffisamment d’oxygène, et le patient respire très difficilement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :