Syndrome de sevrage : définition

On parle de syndrome de sevrage lorsqu’une personne cesse sa consommation d’alcool, d’opiacés ou encore de sédatifs et parfois de stimulants. Il s’agit d’un ensemble de symptômes très variables, de faible ou de forte intensité selon le degré de dépendance et le produit consommé. Dans le cas de l’arrêt du tabac, on ne parle pas de syndrome de sevrage, mais de symptômes liés au sevrage tabagique.

Sevrage au tabac : les symptômes

Certains symptômes à l’arrêt du tabac découragent parfois les fumeurs craignant qu’arrêter de fumer ait un effet négatif. Dans le cas du sevrage au tabac, les symptômes sont limités dans le temps. Ils ne doivent pas être une raison pour anéantir les efforts déjà consentis. Prise de poids, irritabilité, nervosité, sommeil perturbé, difficulté de concentration, envie de fumer et état dépressif sont parmi les principaux symptômes relevés en cas de syndrome de manque. Lorsqu’un fumeur ne parvient pas à arrêter de fumer brutalement, il peut lui être conseillé de réduire progressivement son tabagisme. Mais l’objectif final (arrêt définitif du tabac) ne doit jamais être perdu de vue. Pour faciliter l’arrêt du tabac, il est conseillé de changer certaines habitudes et de s’investir dans de nouvelles activités, seul ou accompagné.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.