Cigarette électronique : un outil de sevrage tabagique ?

De nombreux fumeurs s'interrogent sur la meilleure manière d'arrêter le tabac. Après avoir testé les patchs et autres gommes à la nicotine, nombre d'entre eux se tournent vers la cigarette électronique. Mais le vapotage facilite-t-il véritablement le sevrage tabagique ?
©iStockIstock

La cigarette électronique, une méthode de sevrage efficace ?

Si la réelle efficacité de la cigarette électronique dans le cadre d'un sevrage tabagique n'a, à ce jour, pas été formellement démontrée, la communauté scientifique s'intéresse largement au sujet, et mène de très nombreuses études. Certaines d'entre elles, d'ailleurs, démontrent que l'utilisation de la e-cigarette pour arrêter de fumer est un recours aussi opérant que l'application de patchs de nicotine. Bien que les premiers résultats soient donc encourageants, de nombreux médecins tabacologues font entendre leur voix pour dénoncer le pouvoir addictif du vapotage.

La cigarette électronique, moins nocive que la cigarette ?

Là encore, les scientifiques manquent de recul et de bagage statistique pour pouvoir conclure à une innocuité de la cigarette électronique. Ce que l'on sait, en revanche, c'est que le vapotage réduit considérablement la concentration de substances toxiques dans l'organisme des anciens fumeurs passés à la e-cigarette. Néanmoins, il est important de préciser que la cigarette électronique n'est pas dénuée de risques pour la santé, mais, comparativement à la cigarette "classique", elle serait bien moins nocive. Le vapotage doit cependant rester un simple substitut au tabac dans le cadre d'un sevrage, et ne doit pas devenir une nouvelle addiction.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):