Hémorroïdes et grossesse, quels liens ?

Largement impliquées dans le cadre de la continence anale, les hémorroïdes sont des structures veineuses qui peuvent, sous l'influence de facteurs extérieurs, se dilater plus qu'à l'accoutumée, occasionnant alors une forme d'inconfort, voire une sensation douloureuse. Or, la grossesse constitue l'un des facteurs susceptibles de favoriser la formation d'hémorroïdes externes ou internes. Pourquoi ? Parce que le volume sanguin augmente considérablement pendant la grossesse ! En outre, de nombreuses femmes enceintes souffrent de constipation, autre facteur de risque avéré des hémorroïdes. Au fil des mois et avec le poids du fœtus qui s'accroît, le retour veineux s'effectue de moins en moins correctement. Les troubles veineux sont donc susceptibles de s'aggraver.

Hémorroïdes et grossesse, quelles solutions ?

Il n'est pas toujours évident de se soigner quand on est enceinte, car la majorité des substances médicamenteuses sont contre-indiquées au cours de la grossesse. Mais il est tout de même possible d'agir en cas de crise hémorroïdaire en suivant un traitement adapté et, surtout, prescrit par un médecin. Des antalgiques, généralement à base de paracétamol, permettront d'atténuer la douleur, tandis que des suppositoires laxatifs seront parfois préconisés en cas de constipation. Pour prévenir la formation d'hémorroïdes, certaines précautions peuvent être observées pendant toute la durée de la grossesse : alimentation riche en fibres, hydratation suffisante, activité physique quotidienne, maintien d'un poids normal…

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.