Reflux gastrique et grossesse, lorsque l’appareil digestif est déréglé

Le corps des femmes enceintes subit une véritable révolution hormonale. Cette révolution perturbe plusieurs organes et processus, notamment l’appareil digestif, et la digestion qui devient plus lente. Cette perturbation se traduit par plusieurs troubles digestifs tels que des nausées, des brûlures d’estomac, des douleurs abdominales et un reflux gastrique. Souvent appelé reflux gastro-œsophagien, le reflux gastrique se manifeste par la remontée des aliments ingérés depuis l’estomac vers l’œsophage. La cause de ce phénomène chez la femme enceinte est hormonale, mais aussi physiologique. Pendant la grossesse, le sphincter de l’œsophage devient inactif et n’empêche pas la remontée des aliments aussi bien qu’en temps normal.

Traitement du reflux gastrique

Quelques mesures diététiques suffisent généralement à mettre fin au reflux gastro-œsophagien. Ne buvez pas trop en mangeant, hydratez-vous plutôt entre les repas. Evitez les grandes quantités, et certains aliments tels que les plats gras, frits ou épicés, les produits laitiers, les tomates, les oranges, les citrons, les pamplemousses, l’ail, les oignons, le chocolat, le café, les sodas et les boissons alcoolisées. Mangez lentement, prenez soin de bien mastiquer. Le soir, dînez au moins une heure avant de vous coucher et placez un oreiller supplémentaire sous votre tête ou vos épaules pour faciliter la descente des aliments.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.