Grossesse extra-utérine : comment la reconnaître

Publié le 29 Juin 2017 | Mis à jour le 06 Août 2018 par La Rédaction Médisite

La grossesse extra-utérine est une grossesse qui se développe en dehors de la cavité utérine. Il s’agit d’une complication qui nécessite l’interruption de la grossesse. Quels sont les symptômes ? Comment est-elle prise en charge ?

Publicité

Grossesse extra-utérine : quels signes ?

Cette anomalie de grossesse survient au moment de la nidation, c’est-à-dire au moment où l’œuf fécondé doit normalement se fixer dans la paroi utérine. Dans le cas d’une grossesse extra-utérine, l’œuf va généralement s’ancrer au sein d’une trompe de Fallope, ce qui, à terme, peut entraîner une rupture de la trompe. Dans un premier temps, ce type de complication reste asymptomatique. Mais plus l’œuf va se diviser et grandir, plus la femme enceinte va ressentir des douleurs pelviennes importantes. Celles-ci peuvent être accompagnées de saignements vaginaux.

Publicité
Publicité

Grossesse extra-utérine : quelle prise en charge ?

Une fois diagnostiquée par une échographie endovaginale, la grossesse extra-utérine doit être stoppée. Lorsque la détection est précoce, l’interruption de grossesse par voie médicamenteuse est privilégiée. Si ce n’est pas le cas ou en cas de contre-indication du traitement médicamenteux, le recours à une intervention chirurgicale réalisée par cœlioscopie est nécessaire pour éliminer l’œuf. Dans la mesure du possible, le chirurgien va tenter de conserver la trompe de Fallope. Mais il arrive parfois que l’ablation de la trompe soit inévitable, ce qui peut avoir une incidence sur la fertilité future de la femme. On parle alors de salpingectomie.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X