Mycose et grossesse : pas d'automédication

Les pertes blanches de la grossesse sont souvent d'origine naturelle. Elles peuvent même être très abondantes, en raison des bouleversements hormonaux de cette période. Par contre, si les pertes blanches sont malodorantes, ressemblent à du lait caillé et/ou s'accompagnent de démangeaisons, il s'agit probablement d'une mycose de grossesse. Mieux vaut consulter un médecin pour obtenir un traitement approprié, car la plupart des médicaments contre les mycoses vaginales sont contre-indiqués chez la femme enceinte, en particulier les médicaments oraux. Au final, la mycose de grossesse est surtout combattue par des traitements locaux en sachant que plusieurs d'entre eux ne peuvent pas être employés durant le 1er trimestre...

Mycose et grossesse : autres conseils

En parallèle du traitement de la mycose de grossesse, vous pouvez aussi manger des yaourts nature pour rééquilibrer votre flore vaginale et limiter les produits sucrés : ils favorisent le développement des champignons parasitaires. Il est également conseillé de porter des culottes en coton, de bien vous essuyer après la douche et de ne jamais garder longtemps un maillot de bain humide. Côté hygiène intime, privilégiez les savons neutres et peu agressifs durant la mycose de grossesse : demandez conseil à votre pharmacien.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.