Sommaire

Première échographie : la découverte de bébé

premiere echographieQuand ? L’échographie du premier trimestre se déroule entre la 11e et la 13e semaine d’aménorrhée + 6 jours (9e et 11e semaine de grossesse). Idéalement à 12 SA.


Que vérifie le médecin ? Lors de la première échographie, le médecin vérifie le nombre de fœtus, la vitalité du fœtus (mouvements nombreux, mouvements respiratoires, activité cardiaque), sa morphologie (crâne bien arrondi, cerveau bien divisé en deux hémisphères, mains, pieds, estomac, vessie), la quantité de liquide amniotique et le trophoblaste (futur placenta). Pour la maman, c’est souvent l’échographie la plus angoissante… mais aussi la plus émouvante !


Décryptage du compte-rendu : Lors de cette première échographie, le médecin mesure la longueur crânio-caudale ("LCC", soit la longueur tête-fesses de l’embryon), le diamètre bipariétal ("BIP", le diamètre du crâne) et la clarté nucale ("CN", l’épaisseur de la nuque). Cette dernière permet d’évaluer le risque potentiel de trisomie 21.


Coût : La première échographie est remboursée à 70% par la Sécurité sociale.


A noter : Tous les bébés mesurent la même taille au premier trimestre de la grossesse. En mesurant l’embryon, le médecin peut dater le début de la grossesse et le terme théorique (à + ou – 4 jours).

Deuxième échographie : l’analyse "morphologique"

échographie morphologie 2 trimestre

échographie morphologie 2 trimestre

Quand ? Entre 20 et 25 semaines d’aménorrhée (18 et 23 semaine de grossesse). Idéalement à 22 SA.


Que vérifie le médecin ? Tout sur l’anatomie du bébé qui est alors complètement formé ! Il vérifie notamment l’absence d’anomalies cardiaques, digestives et urinaires. Il regarde également l’emplacement du placenta et la quantité de liquide amniotique.


Décryptage du compte-rendu : Lors de cette seconde échographie, le médecin mesure le diamètre du crâne du bébé (BIP), le périmètre crânien (PC), le périmètre abdominal (PA) et la longueur fémorale (LF).


Coût : La deuxième échographie est remboursée à 70% par la Sécurité sociale.


A noter : C’est lors de la deuxième échographie qu’il est possible de connaître le sexe du bébé (si sa position le permet bien sûr !). Il ne faut pas hésiter à poser la question au médecin échographiste qui n’y pensera pas forcément.

Troisième échographie : bébé a-t-il la tête en bas ?

troisième échographie tete en bas grossesseQuand ? Entre la 30e et la 35e semaine d’aménorrhée (28e et 33e semaine de grossesse). Idéalement à 32 SA.


Que vérifie le médecin ? La croissance du fœtus, sa vitalité, la quantité de liquide amniotique et la bonne position du placenta. Le médecin va aussi regarder le positionnement du bébé (tête vers le bas ou pas encore). Pour la maman, cette échographie est souvent décevante parce qu’elle ne voit plus très bien son bébé puisqu’il a grossit. Le médecin réalise lui plusieurs plans de coupe (tête, ventre…) pas toujours visualisable. L’échographie peut aussi être complétée par une étude du débit sanguin dans les vaisseaux alimentant l’utérus, ceux du cordon ombilical et à l’intérieur du cerveau de bébé.


Décryptage du compte-rendu : Lors de cette troisième échographie, le médecin mesure le diamètre du crâne du bébé (BIP), le périmètre crânien (PC), le périmètre abdominal (PA) et la longueur fémorale (LF).


Coût: La troisième échographie est remboursée à 100% par la Sécurité sociale.


A noter : C'est lors de la troisième échographie que le médecin peut estimer le poids de votre futur bébé à la naissance.

Les échographies en 3D et 4D : dangereuses ?

échographie 3d 4d dangerCertains appareils d’échographie disposent d’une sonde 3D-4D et permettent aux futurs parents de découvrir leur bébé comme ils ne l’auraient jamais vu avec les échographies habituelles en 2D. Très en vogue, ces échographies "souvenir" ou "de complaisance" réalisées en 3D sont très controversées dans le monde médical. Même si rien n’a été clairement démontré à ce jour, on sait que les ultrasons ont des effets sur les tissus humains. Ces effets dépendent de la durée, de la fréquence et de la puissance de l’exposition. Les autorités sanitaires jugent ainsi inutile d’exposer les fœtus à des ultrasons sans qu’il n’y ait d’intérêt de dépistage ou de diagnostic et demandent aux femmes enceintes de ne pas se soumettre à ces examens. De plus, les images 3D sont parfois légèrement déformées par rapport à la réalité et associées à une couleur non neutre qui peut provoquer un léger sentiment d’angoisse chez les futurs parents.

Echographies : bien se préparer avant

préparer échographie grossesse

préparer échographie grossesse

Comme tous examens médicaux, l’échographie fœtale demande quelques précautions. Il est ainsi conseillé à la femme enceinte de ne pas mettre de crème, d’huile, de gel sur le ventre pendant la semaine qui précède le rendez-vous. Pas non plus besoin de boire des litres d’eau avant de passer l’examen.


A savoir : Beaucoup de femmes enceintes sont déçus de l’échange qui se fait (ou plutôt qui ne se fait pas) avec le médecin échographiste. Froid, distant, pas enjoué… Ne vous familiarisez-pas. Les échographies réalisées au cours de la grossesse nécessitent beaucoup de concentration et de vigilance pour le praticien. Attendez la fin de l’examen pour lui poser toutes vos questions !

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.