Un médecin condamné pour l’abus de 31 enfants

Publié le 26 Mars 2019 par Sophie Girardot, journaliste santé
Ce 21 mars 2019, un ancien pédiatre de Pennsylvanie, Johnnie Barto, a été condamné à une peine de 79 à 158 ans de prison…. Le praticien de 71 ans a en effet agressé sexuellement 31 enfants. La plupart des victimes faisaient partie de ses patients. 
Publicité
Un médecin condamné pour l’abus de 31 enfants

Il était considéré comme l’un des piliers de sa communauté. C’était un pédiatre de famille, mais aussi un élu scolaire et une figure pour les membres de l’église qu’il fréquentait. Pourtant ce pédiatre de Pennsylvanie qui a admis avoir abusé de plusieurs générations d’enfants, vient d'être condamné ce lundi à passer le reste de sa vie derrière les barreaux.

Publicité

Il agressait ses patients en salle d'examen

Selon le procureur général de Pennsylvanie, Josh Shapiro, le Dr Barto a commis la plupart de ses agressions dans une salle d'examen. Il a également abusé de certains patients dans des hôpitaux. Il attendait que les parents des victimes quittent la salle, puis assurait que ses actes faisaient partie intégrante du protocole médical. Les filles qu'il a agressées n’étaient pour la plupart pas nubiles. L’une des victimes était même bébé.

Publicité

Le pédiatre avait déjà été soupçonné

Le Dr Barto avait déjà fait l’objet d’accusations auparavant. Il avait été inquiété en 2000. Deux jeunes filles l'avait en effet accusé d'agression survenues dans le courant des années 1990. Mais l’affaire avait été rejetée par les experts médicaux en charge de son dossier. D'autant que médecin était particulièrement apprécié de son entourage. Se sentant au-dessus de tout soupçon, l’homme avait donc pu continuer à pratiquer la médecine et... à abuser de ses jeunes patients jusqu'au moment de son arrestation en janvier 2018.

Il refuse de reconnaître sa culpabilité

Ce lundi devant la cour, le Dr Barto n'a pas daigné s'excuser. Il n’a fait aucune déclaration devant le tribunal. Il a plaidé « coupable » en décembre pour l’abus sexuel de deux membres de sa famille. Cependant il n’a fait aucun commentaire concernant les accusations de ses anciens patients. Mais même s’il accepte la peine du tribunal, il refuse de reconnaître sa culpabilité dans ces affaires.

L’avocat de Barto a néanmoins déclaré que son client ne ferait pas appel, selon l'AP.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X