Troubles du sommeil : qu'est-ce que l'hypersomnie ?

L’hypersomnie se caractérise par un besoin anormalement élevé de dormir. Il existe différentes formes d’hypersomnie, liées à des causes variées, mais pour l’hypersomnie primaire, la cause est encore inconnue…

Publicité

© Istock

Hypersomnie : quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent varier légèrement selon le type d’hypersomnie, mais globalement, ils comprennent :
- un temps de sommeil anormalement long ;
- de grandes difficultés à se réveiller ;
- une fatigue constante ;
- de la somnolence diurne.
Les siestes ne sont habituellement pas récupératrices : la fatigue est toujours présente au réveil. Ces symptômes peuvent être présents en permanence, ou se répéter épisodiquement, durant quelques jours ou quelques semaines, dans les formes d’hypersomnie récurrentes.

Publicité
Publicité

Hypersomnie : les causes possibles

On soupçonne des facteurs environnementaux et/ou génétiques pour l’hypersomnie primaire, aussi appelée hypersomnie idiopathique. Quant aux causes d’hypersomnie secondaire, elles sont diverses : dépression, lésions cérébrales, fibromyalgie, certains traitements médicamenteux… Les hypersomnies récurrentes peuvent être liées aux fluctuations hormonales du cycle menstruel : on parle d’hypersomnie périodique menstruelle. Il existe toutefois d’autres causes possibles comme des tumeurs cérébrales, un AVC, une encéphalite ou encore un traumatisme crânien.

Hypersomnie : quel traitement ?

Pour l’hypersomnie idiopathique, des psychostimulants permettent de combattre les symptômes. Pour les autres formes d’hypersomnie, la cause du trouble du sommeil doit être directement traitée si possible : le traitement peut alors inclure d’autres médicaments (exemples : antidépresseurs, œstroprogestatifs), voire parfois des interventions chirurgicales.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X