Aphtes chez le bébé : quels sont les traitements adaptés à un nourrisson ?

Ecouter l'article :

Certifié par nos experts médicaux MedisiteDès qu'un nourrisson a des sorties dentaires, il est indispensable de s'assurer de la bonne santé des dents. Il peut, comme l'adulte, développer des aphtes dans la bouche et il est important de savoir les repérer car ils peuvent gêner l'alimentation et la boisson, et entraîner une déshydratation.
Aphtes chez le bébé : quels sont les traitements adaptés à un nourrisson ?Istock

Les types d’aphtes chez les nourrissons

Les aphtes sont des petites ulcérations de la muqueuse buccale qui peuvent parfois toucher les enfants de moins de 3 ans. Pas de panique ! Ils sont bénins et guérissent spontanément en dix à quinze jours.

Chez le nourrisson comme chez l’adulte, ces derniers peuvent se manifester au niveau :

  • De la cavité buccale ; le plus souvent à l’intérieur des joues.
  • Des gencives.
  • De la langue ; le plus généralement sur les bords.
  • Sur la face intérieure des lèvres (partie rouge et humide).

Quels sont les signes des aphtes chez le nourrisson ?

« Il n’y a pas beaucoup de symptôme chez le nourrisson », précise le Dr Cédrico Gomes, pédiatre (Taverny, Val d’Oise), médecin de crèche de plusieurs villes et praticien hospitalier Hôpital Senlis.

Les aphtes sont douloureux et peuvent provoquer un arrêt de l'alimentation et de la boisson. Si l'enfant pleure au moment des repas ou refuse de s'alimenter, il faut alors regarder l'intérieur de sa cavité buccale pour repérer d'éventuels aphtes. Ceux-ci ne sont pas contagieux, et sont parfois confondus avec une primo-infection herpétique (qui provoque de la fièvre) ou encore avec les vésicules liées au syndrome pieds-mains-bouche.

Les signes qui peuvent alerter :

  • La présence d’un ulcère blanc, entouré d’un halo rouge.
  • La sensibilité de la lésion cutanée.
  • Une production de salive excessive provoquée par la plaie.

Quelles sont les causes des aphtes buccaux chez les bébés et les tout-petits ?

« L’aphte n’est pas une pathologie très courante chez les enfants de moins de deux ans », précise le pédiatre. Les causes pouvant expliquer son apparition peuvent être liées à :

  • L’alimentation ; certains aliments peuvent favoriser l’apparition d’un aphte comme le chocolat, certains fruits (fraises, ananas, bananes, tomates), les fruits secs (noix, noisettes) ou encore des produits laitiers fermentés (gruyère). « Chez les enfants, c’est en général une sensibilité alimentaire qui provoque des aphtes », précise le pédiatre.
  • L’anxiété ; la fatigue ou le stress peuvent être un terrain fertile au développement d’aphtes.
  • Une petite plaie : il est courant que les bébés se mordent l’intérieur de la bouche. Cette petite blessure peut entraîner l’apparition d’un aphte.

Quand faut-il consulter votre pédiatre ?

Encore une fois, l’aphte est une pathologie bénigne. Douloureux, il peut pourtant parfois gêner l’alimentation et entraîner la déshydratation de votre enfant. Il est donc important d’y prêter attention. « Si l’enfant a moins de six ans, il peut être pertinent de l’emmener voir un pédiatre s’il ne parvient à boire ou à manger étant donné qu’il ne peut pas le verbaliser. », explique le Dr Cédrico Gomes.

Si l’un de ces symptômes se manifestent, prenez rendez-vous avec votre pédiatre :

  • Fièvre ;
  • Aphtes qui tardent à guérir (plus de deux semaines) ;
  • Perte de poids ;
  • Douleurs abdominales ;
  • Gonflement du visage ou d’un ganglion au niveau du cou.

Le médecin pourra alors effectuer un diagnostic différentiel afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une autre pathologie.

Lorsque votre enfant souffre régulièrement d’aphte, il peut également être nécessaire de consulter un pédiatre afin de rechercher une cause sous-jacente qui en pourrait favoriser l’apparition.

Comment traiter les aphtes chez le nourrisson ?

Lorsque des aphtes sont présents chez le nourrisson, le plus important est de traiter la douleur pour que le bébé puisse s'alimenter et boire normalement, afin de ne pas risquer la déshydratation, qui peut être rapide à cet âge.

L’application locale d’une pommade pour les poussées dentaires contenant des anesthésiques locaux peut être conseillée pour soulager les douleurs. « Si c’est un aphte isolé, ça suffit généralement », explique le Dr Cédrico Gomes.

Il existe également des sprays, plus pratiques chez l'enfant, qui auront le même effet. Ils sont à utiliser avant les repas. Les aphtes finiront, quoi qu'il en soit, par disparaître spontanément en quelques jours.

Quoi qu’il en soit, il ne faut jamais donner de médicament à un nourrisson sans en avoir d’abord parlé à son pédiatre.

Quelle alimentation pour un bébé avec un aphte ?

Bébé ne veut pas manger ? La douleur inhérente à l’aphte est peut-être la responsable. Afin de l’aider à manger, il est possible de favoriser certains aliments.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Interview du Dr Cédrico Gomes