Aphtes : les traitements adaptés à un nourrisson

Publié le 30 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
Dès qu'un nourrisson a des sorties dentaires, il est indispensable de s'assurer de la bonne santé des dents. Il peut, comme l'adulte, développer des aphtes dans la bouche et il est important de savoir les repérer car ils peuvent gêner l'alimentation et la boisson, et entraîner une déshydratation.
Publicité

© Istock

Quels sont les signes des aphtes chez le nourrisson ?

Les aphtes sont des petites ulcérations de la muqueuse buccale ou des gencives. Ils guérissent spontanément en quelques jours. Les aphtes sont très douloureux et peuvent provoquer un arrêt de l'alimentation et de la boisson chez le nourrisson. Si l'enfant pleure au moment des repas ou refuse de s'alimenter, il faut alors regarder l'intérieur de sa cavité buccale pour repérer d'éventuels aphtes. Ceux-ci ne sont pas contagieux, et sont parfois confondus avec une primo-infection herpétique ou une mycose.

Publicité
Publicité

Comment traiter les aphtes chez le nourrisson ?

Lorsque des aphtes sont présents chez le nourrisson, le plus important est de traiter la douleur pour que le bébé puisse s'alimenter et boire normalement, afin de ne pas risquer la déshydratation, qui peut être rapide à cet âge. On peut proposer un traitement par paracétamol. Une application locale de bicarbonate de sodium peut aussi soulager et accélérer la guérison. Enfin, il existe des sprays, plus pratiques chez l'enfant, qui permettent de diminuer la douleur. Ils sont à utiliser avant les repas. Les aphtes finiront, quoi qu'il en soit, par disparaître spontanément en quelques jours.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X