Sommaire

Point G = orgasme ?

La stimulation du point G ne suffit pas à déclencher un orgasme. Le gynécologue William Masters et la psychologue Virginia Johnson ont défini cinq phases dans un ouvrage célèbre intitulé "Les réactions sexuelles" (Human Sexual Response). A ces phases, le docteur Helen Singer Kaplan a ajouté celle du désir.

Récapitulons : 1. le désir 2. l'excitation 3. le plateau 4. l'orgasme 5. la résolution

A savoir : Petite explication... Il faut donc respecter quelques étapes "préliminaires ". De désir, les organes génitaux commencent déjà à gonfler. La réaction sexuelle peut démarrer d'un simple coup d'œil ! Quand vient l'excitation, plus ou moins stimulée physiquement, notre corps continue de réagir : le vagin s'auto-lubrifie, les mamelons se font plus durs et la poitrine augmente de volume, comme le clitoris. Ensuite, ces phénomènes s'intensifient. La respiration devient plus saccadée, le rythme cardiaque et la pression sanguine augmentent ! Le gland du clitoris se rétracte et les petites lèvres gonflent. Enfin, le corps est atteint de spasmes qui libère toutes les tensions accumulées. Les contractions de l'orgasme peuvent se répéter toutes les 8 secondes.

Sources

Marie-Claude Benattar, « L'amplification du point G, une nouvelle approche thérapeutique des dysfonctions sexuelles féminines ? » Sexologies 2005;14(51):5-10.

Odile Buisson et Pierre Foldès (préf. Israël Nisand), Qui a peur du point G ? : le Plaisir féminin, une angoisse masculine, Jean-Claude Gawsewitch Éditeur, 2011, 256 p

Alice Kahn Ladas, Whipple, B et Perry, JD, The G-Spot and other discoveries about human sexuality, New York, Holt, Rinehart, and Winston, 1982

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.