Sommaire

Le point G responsable de l'éjaculation féminine

La stimulation du point G peut provoquer une éjaculation féminine. Au moment de l'orgasme, elle entraîne l'expulsion d'un liquide éjecté par l'urètre par saccades. D'où sa comparaison avec l'éjaculation masculine. Certaines femmes très détendues, très excitées et très bien stimulées vont jusqu'à avoir des jets continus : les femmes fontaines !

A savoir : Une stimulation trop intense peut provoquer chez nous, une sensation d'envie d'uriner. L'urètre passe en effet, juste sous le point G.

Sources

Marie-Claude Benattar, « L'amplification du point G, une nouvelle approche thérapeutique des dysfonctions sexuelles féminines ? » Sexologies 2005;14(51):5-10.

Odile Buisson et Pierre Foldès (préf. Israël Nisand), Qui a peur du point G ? : le Plaisir féminin, une angoisse masculine, Jean-Claude Gawsewitch Éditeur, 2011, 256 p

Alice Kahn Ladas, Whipple, B et Perry, JD, The G-Spot and other discoveries about human sexuality, New York, Holt, Rinehart, and Winston, 1982

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.