Sommaire

Les hommes ont un point G

Le point G est strictement féminin vu son emplacement, mais... on peut lui trouver un équivalent masculin en termes de plaisir. Cette zone est également proche de l'urètre chez l'homme, autour de la prostate, organe de plaisir souvent inavoué ou inexploré.

A savoir : La stimulation intrarectale d'un muscle appelé poétiquement "muscle de l'amour" appuie sur l'organe, alors indirectement responsable de la sensation de plaisir aidant l'éjaculation et prolongeant l'orgasme. On parle aussi chez l'homme du point P (ce n'est pas une boutade !) situé au bout du pénis...

Mode d'emploi : Il faut d'abord savoir que la couronne, le frein et le gland représentent la région la plus innervée des zones érogènes chez l'homme. Partez en terre inconnue sur le point P et massez-le avec la pulpe de votre doigt jusqu'à à l'explosion libidinale.

Sources

Marie-Claude Benattar, « L'amplification du point G, une nouvelle approche thérapeutique des dysfonctions sexuelles féminines ? » Sexologies 2005;14(51):5-10.

Odile Buisson et Pierre Foldès (préf. Israël Nisand), Qui a peur du point G ? : le Plaisir féminin, une angoisse masculine, Jean-Claude Gawsewitch Éditeur, 2011, 256 p

Alice Kahn Ladas, Whipple, B et Perry, JD, The G-Spot and other discoveries about human sexuality, New York, Holt, Rinehart, and Winston, 1982

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.