Sexualité en maison de retraite : sujet tabou ?

Le désir ne meurt pas avec l'âge, et heureusement ! Cette vérité, les familles et responsables de maison de retraite ont parfois du mal à l'admettre. Entre tabou et réalité, le point sur un sujet qui dérange...
Sommaire

1. La sexualité n'a pas d'âge

Les besoins sexuels ne disparaissent pas au fil des ans : ils diminuent, en intensité ou en fréquence, mais peuvent s'exprimer à tout âge... même très avancé.
"La sexualité peut exister jusqu'au bout de la vie. C'est quelque chose de tout à fait normal, qui manifeste que la pulsion de vie est encore présente. Ce qui est plutôt positif", affirme Claudine Badey-Rodriguez, psychologue en gériatrie et auteur de ''Quand le caractère devient difficile avec l'âge'' et ''La vie en maison de retraite'', aux éditions Albin Michel.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.