Reconnaître un vrai orgasme !
Sommaire

Une certaine ivresse

Une certaine ivresse

Le plaisir physique déclenche la sécrétion, par l'hypophyse (petite glande cérébrale) d'endomorphines, des molécules naturelles proches de la morphine, qui procurent une sensation de bien-être et de plénitude...

Selon Theresa Crenshaw, auteur de ''L'alchimie de l'amour et du désir'', l'orgasme déclencherait aussi la sécrétion de DHEA qui agirait comme antidépresseur (sa concentration serait multipliée par cinq au moment du pic orgasmique) !
Ces bouleversements entraînent alors une modification de l'état de conscience, proche de l'ivresse, voire de l'extase mystique !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):