Le top 15 des fantasmes masculins

Voici le top 15 des fantasmes masculins, établi à la suite d'une grande enquête auprès des internautes. Avec plusieurs femmes ou une inconnue, attaché, voire humilié : voici les désirs secrets des hommes, et ce qu'ils cachent...
Le top 15 des fantasmes masculins
Sommaire

1. Faire l'amour avec 2 femmes

Le scénario choisi : Vous faites l'amour avec deux femmes, qui satisfont le moindre de vos désirs...

Ce qu'il veut dire : Pardon messieurs, mais vous avez été très prévisibles ! Et, au lieu de vous proposer deux femmes, on aurait pu aussi bien dire cinq ou tout un harem ! Pour le Dr Blachère, vous exprimez un fantasme banal. Dans une société qui n'autorise qu'une femme à la fois, la multiplicité, c'est la transgression et l'abondance. Sans doute aussi votre instinct vous guide : on sait que chez la plupart des espèces, la présence de plusieurs femelles remet le mâle plus vite en selle entre deux coïts. Et puis enfin, voyeur, vous anticipez sur le spectacle que pourraient offrir ces deux femmes ensembles...

2. Avec une jeune auto-stoppeuse...

Le scénario choisi : Vous prenez une jeune femme en auto-stop. Elle est très dévergondée. Vous vous arrêtez pour la satisfaire.

Ce qu'il veut dire : L'auto-stop ne se pratique plus guère mais ce qu'il faut retenir avant tout c'est qu'une femme, jeune, vous désire follement ! Or, dans notre société, il reste incorrect qu'une femme prenne l'initiative d'une relation sexuelle. Au volant, les hommes ont une impression de toute-puissance. Et la vision des cuisses de la passagère est bien tentante... Qui n'a jamais été légèrement échauffé par un voyage en voiture avec une femme, sans forcément oser aller plus loin ? Ce fantasme est en quelque sorte la suite imaginaire de toutes ces occasions ratées...

3. Prendre des photos osées...

Le scénario choisi : Sous l'objectif de votre appareil photo, une jeune femme timide et coincée se déshabille petit à petit, puis prend des poses de plus en plus osées...

Ce qu'il veut dire : Ce fantasme est en quelque sorte une version plus soft du précédent. Ici, la femme ne prend pas l'initiative mais est dans l'exhibition : elle ne s'approche pas, ne touche pas ; la relation est médiatisée par l'appareil photo, accessoire précieux du voyeur. Le comportement féminin est donc perçu comme moins "agressif" que précédemment. Il y a également une emprise du mâle sur la femelle qui lui obéit. Et donc, là aussi, la possibilité dans un seul fantasme de satisfaire une multitude d'autres.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et profiter d'une escapade romantique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :