Il consulte pour des maux de tête, il découvre une syphilis qui a atteint ses yeux !

Il était loin de se douter ce qui se tramait derrière ses maux de tête. Après avoir souffert pendant trois semaines, un Australien s’est rendu à l’hôpital. Contre toute attente, il découvre qu’il s’agit en fait d’une syphilis (IST) qui atteint ses yeux.

© Istock

La revue médicale britannique BMJ relaye le cas d’un Australien, âgé de 39 ans, qui a consulté pour des maux de tête. Derrière ce symptôme anodin se cachait en fait une maladie redoutée : la syphilis. Cette pathologie, connue singulièrement sous le nom de vérole, est une infection sexuellement transmissible contagieuse, due à la bactérie "tréponème pâle".

Extrêmement contagieuse, cette infection peut entraîner de graves séquelles à long terme.

L’Australien a souffert de maux de tête durant trois semaines, avant de se décider à consulter. A l’hôpital, le diagnostic est horrifiant : le patient est atteint d’une syphilis. Et ce n’est pas tout : la maladie a atteint ses yeux.

L’infection de l’œil affecte un patient sur 100, atteints de syphilis

D’après le patient de 39 ans, les céphalées s’intensifiaient à mesure qu’il bougeait les yeux. Pourtant, sa vision est restée normale. Après plusieurs examens médicaux, les médecins ont découvert le pot aux roses : ses nerfs optiques étaient gonflés, à cause de la syphilis dont il souffrait. Leur diagnostic est donc sans appel.

L’Australien a contracté cette infection sexuellement transmissible, qui s’est répandue. L’infection de l’œil peut affecter un patient sur 100, atteints de syphilis, d’après le Dr Jason Yosar, du centre ophtalmologique de Sydney (où le patient a été traité).

Si la syphilis n’est pas traitée à temps, elle peut en effet se répandre dans le corps et générer un handicap ou pire. Cette maladie peut aussi causer la mort.

Le patient aurait eu de nombreux rapports non protégés avec des hommes

Comme tout maladie sexuellement transmissible, la syphilis peut se transmettre via un rapport intime vaginal, anal ou oral.

Le patient australien a admis avoir eu des relations sexuelles non protégées avec de nombreux partenaires masculins. Heureusement, il a pu être soigné après deux semaines de traitements antibiotiques.

Attention, un seul rapport sexuel avec une personne atteinte de syphilis provoque l’infection dans un tiers des cas. "La bactérie pénètre dans l’organisme à travers les muqueuses telles que celles du vagin, de la bouche, où même à travers la peau. En quelques heures, la bactérie atteint les ganglions les plus proches et se répand dans tout l’organisme par la circulation sanguine", détaillent les médecins et pharmaciens du Manuel MSD (site médical de référence aux USA).

Syphilis : vous pouvez être atteint longtemps sans le savoir

La syphilis est une infection insidieuse qui peut passer inaperçue pendant plusieurs années. Cette IST peut persister sans symptôme très longtemps. Elle peut être dépistée par un test sanguin.

Néanmoins, de légers symptômes peuvent mettre la puce à l’oreille. On note l’apparition de petites plaies indolores, ou ulcères, au niveau du pénis, vagin, anus ou autour de la bouche. On mentionne aussi des éruptions cutanées sur les paumes ou la plante des pieds, des taches blanches dans la bouche ainsi que des épisodes de fatigue, maux de tête, douleurs articulaires, fièvre et ganglions gonflés.

Syphilis : vous pouvez être atteint longtemps sans le savoir

Lésions sur la paume des mains en raison d'une infection syphilitique secondaire. CDC Public Health Image Library (PHIL). commons.wikimedia.org

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Neurosyphis presenting as visually asymptomatic bilateral optic perineuritis, BMJ, 2019

Syphilis, Manuel MSD, mars 2018

Résistance aux antibiotiques, OMS, 18 février 2018