Fantasmes au féminin...

Il ne faut pas se le cacher, on a toutes des fantasmes ! Plus ou moins avoués, ces scénarios érotiques rythment notre vie. Faire l'amour dans la nature ou dans des lieux "interdits", avec plusieurs hommes ou femmes : que révèlent-ils ? Recensement et décryptage avec l'aide du psychiatre et sexologue, le Dr Blachère.
Fantasmes au féminin...
Sommaire

En pleine nature

Scénario : Faire l'amour en pleine nature, sur une plage, dans un bois, etc. A tout moment on peut être surpris...

Signification : Est-ce un hasard si c'est le fantasme le plus souvent cité par les femmes ? Pour le Dr Blachère, psychiatre et sexologue, ce fantasme est vraiment "fleur bleue" par rapport à ce qu'elle entend tous les jours dans son cabinet.
Selon elle, c'est un fantasme transgressif mais "acceptable". Faire l'amour dans un lieu inhabituel "ça ne se fait pas", autrement dit cela permet symboliquement de se jouer des lois de la société...

Moralité : Vive l'écologie, vive la planète !

Dans un lieu "exotique"

Scénario : Un beau garçon vous rejoint dans votre bungalow alors que vous passez des vacances dans un lieu exotique, entre copines. Il vous fait l'amour vigoureusement la nuit et vous dévore des yeux le jour...

Signification : "Beau garçon", on l'imagine toutes jeune, grand, musclé et très viril.

Bref, un peu animal, rien à voir avec le modèle blanc (ou/et rouge) et fatigué que l'on croise dans la vraie vie. Il faut bien ça pour réveiller la bête sauvage qui est en nous !

Pas de préliminaires, pas de jeu, pas de contraintes amoureuses ou domestiques... Juste du pur plaisir pour retrouver pouvoir de séduction et libido des 20 ans.
Bien sûr, tout se passe dans un lieu "exotique", c'est à dire loin, c'est pour cela que l'on est pas tout à fait nous-même...

Moralité : On va où en vacances ?

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):