Dans sa tête, la 1ère fois...

Publié le 04 Février 2009 par Rédaction Medisite
Interrogation essentielle : mais que se passe-t-il donc exactement dans le cerveau d'un homme lorsqu'il fait tomber le slip pour la 1ère fois devant une conquête ?Est-il flippé, hyper excité, limite gêné ou complètement désinhibé ? Témoignages...
Publicité

"La taille fatale"

Erwan, 32 ans. "La taille fatale"

"C'est surtout le regard qu'elle va porter sur moi qui me préoccupe. Mes défauts ou mes poignées d'amour qui pourraient la faire tiquer. Le jugement et le verdict de ses yeux à la vue de mes attributs, surtout si je suis excité. Va-t-elle apprécier que je sois aussi excité ou pas du tout excité, va-t-elle éclater de rire en voyant la taille et l'aspect de mon sexe ?... Je n'ai pas dit que j'étais ridicule mais avec les femmes, on ne sait jamais si c'est la taille qui compte ou la façon dont on s'en sert. Après quelques secondes de doutes et l'attente d'un petit encouragement de sa part, une petite phrase, un regard coquin, un sourire mutin, qui me rassurent et laissent place à la suite avec plus de décontraction".

Publicité

"C'est le bonheur"

Michel, 49 ans, "C'est le bonheur"

La première fois c'est le bonheur. Le bonheur de coucher avec la femme dont on est tombé amoureux. Il n'y a pas plus épanouissant. C'est une continuation, un aboutissement. La continuation de ce qui s'est passé avant. C'est sûr que c'est un moment intense et sans angoisses. Un moment naturel mais très fort. Sinon, je n'ai pas d'a priori sur les ambiances...

Publicité

"Mes chaussettes"

Hervé, 34 ans. "Mes chaussettes"

"Quand c'est la première fois, je fais une fixation obsessionnelle sur mes chaussettes. Je me dis tout d'un coup, as-tu bien prévu les bonnes chaussettes, et pas celles qui ont un gros trou dans le talon, ou dont on voit sortir de manière béante le gros doigt de pied ? Je ne pense pas à mon sexe, ni à mes performances, ni à l'objet de la conquête, mais je me dis juste : pourvu que la chaussette soit impeccable. Des fois, comme je ne me souviens plus de la paire que j'ai choisie le matin, j'utilise des ruses compliquées pour ne pas enlever mes chaussures devant la fille. Ou bien, idéalement, le jeu de la séduction a abouti à une version plus directe, et c'est tout habillé que se déroule l'acte. Un grand soulagement pour moi !".

mots-clés : été, Cadeau
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X