Quelques points complémentaires sur le paludisme

Publicité

Sauf raison impérieuse, un enfant en bas-âge ou une femme enceinte ne devraient pas voyager en zone impaludée. Pendant la grossesse, le tourisme éventuel devrait se faire ailleurs. Le paludisme chez une femme enceinte est dramatique pour le fœtus et beaucoup de médicaments anti-paludéens sont interdits pendant la grossesse.

Publicité
Publicité

Aucun moyen préventif n’assure à lui seul une protection totale et même si un traitement adapté a été pris, il est possible de développer un paludisme. Les premiers symptômes sont souvent peu alarmants mais le paludisme peut être mortel si son traitement est retardé. En cas de fièvre, nausées, maux de tête, douleurs musculaires ou fatigue au cours du séjour ou dans les mois qui suivent le retour, un médecin doit être consulté sans retard. Si vous présentez de la fièvre même plusieurs mois après votre retour des tropiques n’oubliez pas de dire à votre médecin que vous êtes parti en voyage.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X