Sommaire

Sa libido est beaucoup moins soumise aux hormones

Sa libido est beaucoup moins soumise aux hormones© FotoliaLe taux de testostérone chez l'homme est équilibré et varie très peu : cette constance lui permet de bien fonctionner, et surtout de ne pas (trop) se poser de questions. "Chez les femmes, il existe des petites variations hormonales (oestrogène, progestérone...) au cours du cycle ou de la vie qui en réalité ne changent pas forcément grand chose sur le plan physique, mais peuvent jouer dès que le couple va un peu moins bien car elles se focalisent dessus", précise le sexologue.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.