Mycose vaginale : les solutions pour la soulager vite !

Crèmes antifongiques : oui, mais pas de génériques !

Des crèmes à base d'econazole (ex : Pevaryl® 1%) peuvent être prescrites pour soigner une mycose vaginale. « Il faut mieux éviter les génériques dans ce genre de traitement car il existe un excipient développant un eczéma allergique dans certains médicaments » prévient le Dr Marc-Alain Rozan, gynécologue-obstétricien.

Publicité

La prise du traitement : les crèmes antifongiques sont utilisées en complément de la prise d'ovules. Elles sont à appliquer pendant une semaine à l'extérieur du vagin, de l'anus jusqu'au pubis, sur les lèvres et la peau à proximité pour soulager les symptômes de brûlures et les picotements.

Publicité

Contre-indications : aucune.

A savoir : Il existe des crèmes antifongiques en vente libre. Il est cependant préférable de consulter son médecin.

Des médicaments en cas de récidives

Quand les mycoses sont récidivantes, le médecin peut prescrire des médicaments à base de fluconazole ou de miconazole. Ces principes actifs passent dans le sang pour atteindre les muqueuses où ils détruisent le champignon.

La prise du traitement : sur ordonnance uniquement. On les trouve sous forme de comprimé à dose unique ou en capsules.

Contre-indications : Possibilité d'interactions avec des médicaments prescrits en cas de diabète. Parlez-en à votre médecin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X