Sommaire

Manger trop sucré

Manger trop sucré

Prendre soin de son intimité ça passe aussi par l'alimentation. "Si on ne fait pas attention à ce qu'on mange cela peut modifier le pH vaginal", met en garde Michèle Scheffler, gynécologue.

Le pH vaginal permet de contrôler l'acidité du vagin. Trop élevé, il peut entraîner un déséquilibre bactériologique. "Des germes peuvent se former, les champignons par exemple adorent le pH acide" indique notre interlocutrice.

Un pH acide peut également entraîner des odeurs désagréables, des démangeaisons, des irritations, voire même des sensations de brûlure. Parfois, il arrive que la femme ressente des douleurs inhabituelles lors des rapports sexuels ou se plaindre de pertes vaginales abondantes.

Bon à savoir : pour restaurer rapidement et durablement une flore vaginale saine et équilibrée, il est conseillé d'utiliser des probiotiques vaginaux. En effet, en plus de soulager rapidement l'inconfort lié à ce déséquilibre, ces probiotiques apportent la quantité physiologique de lactobacilles nécessaires.

Et en pratique ?

De façon générale, il faut éviter les aliments trop sucrés et transformés, et opter pour une alimentation saine, détaille le Dr Garnero.

Sources

Merci à Michèle Scheffler, gynécologue et directrice de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale.

Vaginose bactérienne (VB), le manuel MSD, octobre 2017.

Mycose vaginale et autres vaginites : que faire ?, Améli.fr, 13 février 2020.

mots-clés : Vagin, Faire l'amour
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.