Sommaire

Porter une culotte la nuit

Porter une culotte la nuit© Adobe StockIl est bien beau de vouloir entretenir la flamme en passant la nuit en soutien-gorge et culotte en dentelle pour être plus belle au réveil, mais cela comporte des risques.
Pourquoi ? Dans une interview pour le magazine américain Shape, Alyssa Dweck, gynécologue explique que laisser votre vagin systématiquement recouvert laisse le risque d'humidité s'accumuler et de cystite aussi.
Ce qu'il faut faire :profiter de la nuit pour laisser votre intimité respirer ou si vous préférez porter un pyjama léger avec des matières absorbantes.

Lessive : attention au détergent

Lessive : attention au détergent© IstockLes sous-vêtements étant régulièrement exposés à l'humidité et les pertes corporelles, il est important de les laver régulièrement. Mais attention aux produits que vous utilisez.
Pourquoi ? Selon le site médical Vidal les personnes sujettes aux mycoses vaginales doivent éviter les savons trop acides ou les lessives avec trop de détergent. Cela rend la flore vaginale propice au développement du champignon Candida albicans, lui-même à l'origine du développement des mycoses.

Ne pas la laver tous les jours

Ne pas la laver tous les jours© IstockAu cas où vous en doutiez un livre britannique appelé The Real Simple Guide To Real Life : Adulthhod Made Easy (en français : le guide de la vie d'adulte simplifiée), explique combien de fois il faut laver chaque type de vêtements. Pour les culottes la réponse est : à chaque fois qu'elles ont été portées.
Pourquoi ? Transpiration, fluides corporels, odeurs... Etant collés directement à la peau les sous-vêtements sont soumis à de nombreux désagréments de l'organisme. La culotte est donc un terrain propice aux développement de bactéries repsonsables d'infections.

Porter des culottes en soie

Porter des culottes en soie© IstockDentelle, soie, perles... Dans l'imaginaire collectif lingerie rime surtout avec dessous affriolants. Pourtant mieux vaut garder vos plus beaux sous-vêtements pour les moments intimes avec votre partenaire. Les matières synthétiques comme la soie exposent vos parties intimes à des risques d'infections.
Pourquoi ? Selon le Dr Ghofrany, interrogée par le Huffington Post, ce type de lingerie ne laisse pas respirer la peau et favorise l'humidité, donc la prolifération des microbes.
Ce qu'il faut faire : privilégier les sous-vêtements en coton qui laisse respirer vore peau.

Ne pas changer après avoir transpiré

Ne pas changer après avoir transpiré© IstockSi vous avez tendance à transpirer abondamment et surtout au niveau de l'intimité mieux vaut penser à changer deux fois de culotte dans la journée. Il en va de même après une séance de sport, il ne faut pas remettre une culotte dans laquelle on a transpiré.
Pourquoi : la chaleur et la transpiration favorisent l'humidité du corps surtout au niveau de l'intimité. La peau devient alors le terrain de jeu préféré d'un microbe appelé Candida Albicans reponsable de mycoses.

Ne pas changer de culotte tous les jours

Ne pas changer de culotte tous les jours© IstockTous comme il convient de laver ses culottes après les avoir portée il ne faut pas porter plusieurs la même culotte.
Pourquoi ? A longueur de journée votre intimité transpire et subit des pertes corporelles qui font de vos sous-vêtement un terrain favorable au développement et la l'accumulation de bactérie. La zone étant très peu aérée à cause des vêtements leur prolifération ne fait qu'accroître si elles s'imisce au mauvais endroit elles peuvent causer des infections urinaires voire même de la peau, selon Sally Bloomfield, scientifique interrogée par le journal britannique Dailymail.

Porter des culottes trop serrées

Porter des culottes trop serrées© IstockOn a plus tendance à mettre le prix et changer ses parures affriolantes que ses culottes de tous les jours. Pourtant, il est important de les changer régulièrement car si elles rétrécissent au lavage ou que vous prenez du poids, une culotte trop serrée est bonne à jeter et pas seulement pour votre look mais pour votre santé.
Pourquoi ? Lorsque le textile est trop près de la peau, l'épiderme ne s'aère pas ce qui favorise le terrain aux bactéries et à la contamination urinaire.
Ce qu'il faut faire : changer régulièrement ses culottes et privilégier les matières en coton.

Porter des gaines

Porter des gaines© Istock
Les culottes gainantes peuvent être utiles pour camoufler quelques petits bourrelets à travers une robe ou un pantalon, mais attention ! L'action que ce genre de vêtements a pour comprimer le surplus de graisse n'est pas sans danger pour les organes.
Pourquoi ? Interrogé sur le sujet par le magazine d'actualité Huffington Post, le Dr Kuemmerle, gastro-entérologue met en garde contre la compression des organes en particulier l'estomac et les intestins. "Cela peut entraîner des remontées acides et des brûlures d'estomac à la longue."

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : Question taboue : pourquoi vous devriez dormir nu

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.