15 astuces pour se rechauffer sans augmenter le chauffage

Lorsque le mercure dégringole à l’extérieur, il a tendance à aussi baisser dans notre habitation. Si notre premier réflexe est d’augmenter le thermostat des radiateurs, il ne s’agit pas de la solution la plus économique (ni écologique, soit dit en passant). Et pour cause, monter le chauffage d’un seul degré équivaut à une consommation 7 % plus élevée.

Pourtant, il existe de nombreuses astuces toutes simples, qui permettent de se réchauffer ou de gagner quelques degrés dans son intérieur… sans faire grimper la facture énergétique. Découvrez-les dans ce diaporama.

Quelle est la bonne température pour sa maison ?

La température idéale de son intérieur varie en fonction de chaque pièce. Ainsi, il est recommandé de chauffer ses pièces à vivre (salon, salle à manger) à 19 °C. Lorsqu’elle est inoccupée, la salle de bain peut être maintenue à 17 °C, en montant le thermostat à 22 °C juste avant de prendre votre douche.

Du côté des chambres, les experts préconisent de les chauffer à 16 °C. Si vous avez trop froid en allant vous coucher, vous pouvez augmenter la température d’un ou deux degrés, mais pas plus, au risque de moins bien dormir. Misez plus tôt sur une couette bien épaisse. La chambre de bébé, en revanche, doit être un peu plus chaude : entre 18 et 21 °C.

Froid : quand devient-il dangereux ?

En excès, le froid n’est pas sans danger pour votre santé. Il peut entraîner des gelures, des assoupissements, des crampes musculaires, un syndrome de Raynaud, des troubles musculo-squelettiques, des douleurs, voire une hypothermie. Rassurez-vous toutefois : vous ne vous exposez pas à ces risques dans votre maison, même si cette dernière est peu chauffée.

Ces conséquences du froid concernent essentiellement les individus qui s’exposent à une température très basse de façon prolongée : personnes qui travaillent à l’extérieur, sans-abri, sportifs extrêmes… Néanmoins, les personnes âgées, les nourrissons, les malades chroniques ou les personnes qui suivent certains traitements sont également plus à risque d'en souffrir.

Hypothermie : quand l’organisme est à moins de 35 °C

Notez que l’on parle d’hypothermie lorsque la température corporelle est inférieure à 35 °C. Et celle-ci n’est pas toujours due au mercure ! Elle peut découler d’une anomalie de la thermorégulation, de carences, d’une maladie endocrinienne, d’une brûlure, d’un choc septique ou encore d’une insuffisance rénale, par exemple.

Toutefois, même si grelotter un peu dans votre maison ne vous expose pas à un risque de mort imminente, cela n’est jamais agréable. Découvrez sans tarder nos astuces pour vous réchauffer facilement et efficacement.

Sources

Comment se réchauffer (sans chauffage) quand on a froid ?, Aufeminin, 15 janvier 2021. 

12 solutions pour se réchauffer sans allumer le radiateur, Maison & Travaux, 28 septembre 2020. 

6 solutions pour vous réchauffer sans augmenter le chauffage, Ooreka. 

Comment rester au chaud chez soi sans chauffage, WikiHow. 

Quelle température idéale à la maison ?, Futura Sciences, 28 décembre 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.