Sommaire

Misez sur des aliments riches en eau

Le concombre, par exemple, peut être un allié de choix pour lutter contre les coups de soleil. C’est le légume le plus riche en eau. En moyenne, les fruits et légumes contiennent entre 70 et 90 % d’eau. Le concombre vous aide à vous hydrater et à rafraîchir la peau. Vous pouvez les poser directement sur votre peau en fines tranches (comme pour un masque contours des yeux). Mais vous pouvez également mixer le concombre pour en obtenir une purée et la déposer sur votre peau. Effet fraîcheur garanti, il vous aide à apaiser la zone choisie une dizaine de minutes. Bien sûr, vous pouvez également le déguster pour vous hydrater.

La pomme de terre, dans le même genre, est tout aussi efficace ! L’amidon qu’elle contient aide à absorber la chaleur de la brûlure. Ses propriétés antibactériennes peuvent aider à la régénération de la peau. Le miel, en cas de brûlure légère, soulage la peau et accélère la cicatrisation. Pour cela, appliquez le miel sur la peau et laissez agir 15 minutes puis rincez à l’eau tiède. Vous pouvez renouveler l’opération jusqu’à trois fois par jour.

Coup de soleil : essayez le cataplasme de yaourt

Le yaourt peut être utilisé de la même manière si le coup n’est pas trop intense. Un cataplasme de yaourt nature peut servir à apaiser et rafraîchir la peau. Les ferments lactiques contenus dans le yaourt ont, en effet, des bienfaits anti-inflammatoires. Laissez poser une quinzaine de minutes avant de rincer à l’eau tiède. Enfin, la tomate peut également vous aider à traverser une brûlure. Elle contient un antioxydant appelé lycopène qui permet la reconstruction de la peau et soulage les brûlures. Elle empêche également l’apparition de cloques. Pour cela, découpez en rondelles et posez aux endroits nécessaires quelques minutes.

Attention toutefois, de nombreux dermatologues déconseillent fortement l'application d'aliments sur la peau - en particulier lorsque celle-ci est brûlée ou à vif. Cela peut provoquer des réactions allergiques et favoriser les allergies alimentaires dans le futur.

Sources

Merci à Mathilde Gibeaux, diététicienne. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.