Sommaire

Boire de l'eau en "excès" : gare à la potomanie !

Boire de l'eau en "excès" : gare à la potomanie !© Adobe Stock

Bien que nous soyons constitués à 80 % d’eau, une consommation trop importante peut occasionner un dérèglement physiologique, appelé "la potomanie".

Les malades qui en sont atteints peuvent boire jusqu'à 10 litres ou plus par jour.

Le problème ? L'organisme ne peut pas assimiler tout ce liquide.

L'apport hydrique trop important des cellules aboutit à une diminution de la quantité de sel (sodium) à l'intérieur du sang. Or, le sel est indispensable à l’organisme : il permet de maintenir et de réguler le liquide qui baigne les cellules, il participe à l’équilibre hydrique global et permet même la formation des messages nerveux dans les neurones.

L’ensemble du corps gonfle également du fait de l’accumulation de l’eau dans l’ensemble du corps.

Enfin, sous l’effet de l’accumulation en eau, le cerveau gonfle mais est limité par le crâne : c’est l’œdème cérébral. Cette situation extrême, pouvant conduire au décès, se produit lorsque de grandes quantités d’eau sont absorbées sur un intervalle de temps très court.

En cas d'excès d'eau dans l'organisme, il est aussi possible de souffrir de crises d’épilepsie et/ou de troubles neurologiques.

Potomanie : comment se débarrasse-t-on de ce trouble ?

  • Si la cause est d’ordre psychique, une psychothérapie est de mise ;
  • Si elle est d’ordre biologique, il faut soigner la maladie : diabète, diabète insipide, etc. ;
  • Si elle est liée à un traitement donné, son arrêt doit être envisagé par le médecin.

Sources

Remerciements à Xavier Ballongue.

Canicule : combien de litres d'eau faut-il boire pour rester hydraté ?, CNEWS, 21 juin 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.