Sommaire

Chenilles processionnaires : des risques d’urticaire

Chenilles processionnaires : des risques d’urticaire© Adobe Stock

Dans les forêts ou au jardin, on croise parfois en été des chenilles se déplaçant en file indienne. "Ces chenilles, appelées processionnaires, sont des insectes aux poils urticants, qui peuvent entraîner des réactions inflammatoires urticantes parfois graves chez les humains", prévient l’Anses.

Le danger proviendrait de leurs poils particulièrement urticants. Ils peuvent provoquer des réactions inflammatoires notamment sur la peau (rougeurs, démangeaisons, douleur cutanée, œdème localisé, urticaire et parfois petites cloques), les yeux (conjonctivite, larmoiement, douleur oculaire) ou les voies respiratoires (toux, gêne respiratoire), parfois graves chez les personnes qui y sont exposés. "Pas besoin de contact avec la chenille pour présenter des symptômes : ses poils urticants se détachent et sont transportés très facilement sous l’effet du vent", ajoutent les experts.

Comment vous protéger des chenilles processionnaires ?

Afin de limiter vos risques d’intoxication liées aux chenilles processionnaires, évitez de vous approcher ou de toucher les chenilles ou leur nid. Prévenez aussi vos enfants du danger. En cas de sortie en forêt, prévoyez des vêtements longs et éviter de vous frotter les yeux, pendant et au retour de la balade.

En cas d’infestation à proximité, pensez à bien laver vos fruits et légumes s’ils viennent du jardin. Evitez de faire sécher du linge à côté d’arbres infestés. "En cas de suspicion d’exposition aux chenilles, prenez une douche et changez de vêtements", recommande l’Anses. Si vous soupçonnez une intoxication chez vous ou un membre de votre famille, consultez un médecin ou contactez un centre antipoison.

Sources

#ÉtéSansSouci : Recommandations sanitaires de l’Anses pour un "été sans souci", 29 juillet 2020, Anses

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.