Route des vacances : les plats à éviter à la station-service

Certifié par nos experts médicaux MedisiteSur les aires d'autoroute, vous ne loupez pour rien au monde votre combo sandwich/chips/coca-cola. Pourtant, bon nombre de repas pris sur le pouce sur la route des vacances sont à éviter. La liste des pires plats.
Route des vacances : les plats à éviter à la station-serviceAdobe Stock
Sommaire

Les départs en vacances riment généralement avec les repas pris sur le pouce sur les aires d'autoroutes. Or, ceux-ci cumulent les défauts en étant bien souvent trop gras, trop salés ou trop sucrés. Pour vous aider à faire les bons choix, voici la liste des collations à éviter.

Aire d'autoroute : que boire ?

Avant de vous lister dans notre diaporama les plats à bannir, faisons un petit point sur les boissons.

Il est rare, une fois sur la route, de se contenter d'une bouteille de Badoit pour se tenir éveillé durant les 500 km restant.

On a plutôt tendance à abuser des boissons sucrées ou "énergisantes" (Red Bull, Rock Star, Guru, Monster)... qui sont tout sauf bonnes pour la santé.

Selon diverses études, elles affecteraient l'humeur, la fonction cardiaque, la capacité de concentration et la qualité du sommeil.

Par ailleurs, ces boissons contiennent une très grande quantité de sucre. Au total, on retrouve 7 à 9 cuillères à café de sucre par canette de 250 ml, soit 110 à 140 calories.

Elles comportent également des ingrédients plutôt étonnants, comme de la taurine (accusée d'entraîner de l'hyperactivité et des anomalies du comportement, ndlr) du glucoronolactone (une substance toxique pour les reins, ndlr), des doses de vitamines supérieures à l'apport quotidien recommandé (d ans certaines boissons énergisantes, on dépasse même l'apport maximal tolérable pour la journée, ndlr).

En bref, ces boissons sont fortement déconseillées car elles déshydratent, apportent du sucre, entraînent de potentiels effets secondaires et fatiguent plus qu'autre chose l'organisme.

Aussi, préférez l'eau nature durant vos trajets. Hydratez-vous fréquemment, avant que la soif ne se fasse ressentir.

Les collations à prendre en route

Outre la pause casse-croûte du midi, il est possible de consommer une petite collation à l'heure du goûter. Mais pas n'importe laquelle !

Bannissez les gâteaux très sucrés et gras du commerce (type barres chocolatées), même s'ils sont tentants.

Les collations faites maison sont évidemment bien meilleures pour votre santé. Vous pouvez ainsi opter pour :

  • une tranche de pain complet + 30 g de fromage + 1 fruit frais ;
  • du granola maison (mis dans un tuwpperware) + du fromage blanc (à conserver dans une glacière lors des trajets en voiture) ;
  • une compote en gourde ;
  • une tranche de gâteau au yaourt et aux fruits (sans sucre) ;
  • une poignée de fruits secs ;

Vous pouvez également miser sur un simple fruit, comme une banane, riche en potassium et qui vous redonnera un petit coup de pouce en fin de journée. Une pomme peut également faire l'affaire : elle vous réhydratera et vous apportera une sensation de satiété grâce à sa teneur en fibres.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Que boire et manger avant de prendre la route des vacances, Madame Figaro, 17 juillet 2020.

Remerciements à Vanessa Bedjai-Haddad.