Laver ses sous-vêtements dans la bouilloire de l’hôtel : une pratique dangereuse

Pour nettoyer leurs sous-vêtements, certains vacanciers auraient recours à une pratique peu hygiénique : les plonger directement dans la bouilloire de leur chambre d’hôtel. Problème : l’eau bouillante ne suffit pas à éliminer toutes les bactéries.
Istock

En vacances, nous n’avons pas toujours accès à une machine à laver. Certains clients d’hôtel ont donc recours à un “système D” un peu douteux : laver leurs culottes et autres caleçons dans la bouilloire mise à leur disposition. Oui, vous avez bien lu. En plus de n’être pas très respectueuse vis-à-vis des prochains occupants de la chambre, cette pratique est aussi dangereuse pour leur santé.

Une pratique qui a vivement fait réagir les internautes

Tout est parti d’un tweet publié en août 2017, par l’Australien Guy Yug, qui a vivement fait réagir les internautes. "Vraie question : est-ce que quelqu'un dans mon entourage nettoie ses sous-vêtements dans la bouilloire quand il est en voyage ?", s’interrogeait-il, avec humour.

Cette question avait suscité de nombreux commentaires écœurés sur Twitter. “Rappelez-moi de ne plus jamais utiliser la bouilloire d’un hôtel”, écrivait l’un d’eux, tandis qu’un autre se demandait : "dans quelle sorte de monde de fou vit-on pour que les gens nettoient leurs sous-vêtements dans une bouilloire ? C'est officiel. Faire bouillir de l'eau n'est plus une activité sans danger".

Cela n’a sans doute pas empêché certains vacanciers de réitérer l’expérience, puisque cette année encore, cette pratique fait parler d’elle sur les réseaux sociaux. “Après que quelqu’un a dit que la plupart des bouilloires d’hôtel sont utilisées pour nettoyer des sous-vêtements, je ne pourrai plus jamais boire de thé dans une chambre d’hôtel”, indiquait un Twittos le 20 août dernier.

Un peu plus tôt cette année, une autre personne soulignait : “je suis toujours en train d’assimiler que nettoyer des sous-vêtements dans une bouilloire d’hôtel est apparemment quelque chose que certaines personnes (écœurantes) font. Je suppose que ça explique ce petit goût…”

L’eau bouillante élimine une partie des microbes… mais pas tous !

D’un point de vue sanitaire, nettoyer des sous-vêtements dans une bouilloire n’est pas très hygiénique. Interrogée par le site Gizmodo, le Dr Heather Hendrickson, maître de conférences en biosciences moléculaires au sein de l’Institute of Natural and Mathematical Sciences à la Massey University d’Auckland, considère cette pratique comme “très, très, très sale”.

En effet, l’eau bouillante élimine la plupart des microbes, mais pas tous. Certaines bactéries forment des spores extrêmement résistantes, et ne peuvent être tuées qu’à une température supérieure à 120° C ou à haute pression. C’est notamment le cas des bactéries à l’origine du botulisme.

“Ces dernières ne rendent pas malades si elles sont consommées, mais leur présence dans certains environnements peut les inciter à produire une toxine pouvant être mortelle”, souligne la spécialiste.

Le risque de maladie est faible, mais il vaut mieux ne pas le prendre

Le Dr Hendrickson rassure : la plupart du temps, les bactéries pathogènes présentes dans l’eau contaminée par le contact avec des vêtements sales sont soit tuées par l’ébullition, soit réduites à un niveau suffisamment bas pour ne pas avoir d’impact négatif sur la santé.

Néanmoins, elle précise que cette pratique reste “incroyablement irresponsable”. “Qui sait depuis combien de temps cette eau, avec les nutriments qu’on y a introduit puis stérilisés, restent dans la bouilloire avant que quelqu’un d’autre ne l’utilise ?” questionne-t-elle.

Il est peu probable que celui qui sert d’une bouilloire comme d’une machine à laver “ait un grand nombre d’agents pathogènes extrêmement résistants à la chaleur dans ses sous-vêtements sales” souligne la scientifique. “Cependant, nous ne savons pas ce qu’il y a effectivement dedans, ni à quel point cette personne peut être malade”.

Selon elle, “il y a tout simplement trop de facteurs inconnus” pour prendre un tel risque, d’autant que “les bouilloires des hôtels ne sont pas des installations de nettoyage industrielles”. Elle recommande donc aux vacanciers d’être respectueux envers les autres et de ne surtout pas faire ça.

Si vous êtes à court de lingerie, rien ne vous empêche de verser l’eau bouillante dans un récipient - ou le lavabo fermé, par exemple - puis d’y nettoyer vos affaires.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.