Varicelle : la réactivation du virus en zona

Le zona est une pathologie virale puisqu’il s’agit de la réactivation du virus varicelle-zona. Mais quel est le lien exact entre un zona et les boutons des enfants en cas de varicelle ? Pourquoi le virus peut-il réapparaître des années plus tard ?

Publicité

vignette-focus-500x304.jpg© Istock©iStock

Comprendre la varicelle

La varicelle est une maladie virale fréquente et particulièrement contagieuse par voie respiratoire. Elle se caractérise par une fièvre et l’apparition de boutons sur l’ensemble de la peau et des muqueuses. Ce sont les jeunes enfants qui sont concernés (ils ont moins de 10 ans dans 90 % des cas), notamment au début du printemps et de l’été. Cette pathologie ne dure qu’une dizaine de jours. Toutefois, le virus qui en est responsable (le virus varicelle-zona de la famille des herpès virus) est susceptible de se réactiver à l’âge adulte et de provoquer un zona.

Publicité
Publicité

Varicelle et zona

Suite à une varicelle, le virus reste présent dans l’organisme, au niveau des ganglions, à la racine des nerfs rachidiens, mais sans occasionner de symptômes. Il est comme endormi. Il peut néanmoins se réveiller et être réactivé des années plus tard (souvent après l’âge de 50 ans), à l’occasion d’une baisse de l’immunité (en cas d’importante fatigue ou d’un gros stress) ou d'une maladie infectieuse (voire d’un cancer ou d’un VIH). Un zona fait alors son apparition. Le virus va alors se multiplier au niveau d'un ganglion nerveux et longer les fibres nerveuses, en entraînant une éruption cutanée douloureuse sur son trajet(dans 50 % des cas, c’est le thorax qui est concerné). Dans 90% des cas, le zona guérit sans séquelles en deux ou trois semaines. Les récidives sont ensuite rares.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X