Lorsque les troubles du sommeil de l'enfant ont des conséquences sur son comportement

Les conséquences d'un mauvais sommeil peuvent rapidement devenir préoccupantes. S'il dort mal, l'enfant est très fatigué durant la journée. S'il est encore jeune, il va probablement se montrer particulièrement agité, capricieux, irritable et colérique. S'il a l'âge d'aller à l'école, il aura des difficultés à suivre et à se concentrer. De plus, il souffrira d'insomnies passagères. Si ces signes sont constatés, il est impératif d'aller consulter un pédiatre puis un psychologue pour enfants au plus vite.

Lorsque le moral de l'enfant pâtit du manque de sommeil

La fatigue occasionnée par des troubles du sommeil influence grandement le moral d'un enfant. Ce dernier ne verbalisera pas forcément son mal-être de manière claire. En revanche, il l'exprimera à travers une baisse de vitalité, un manque de tonus, une sensibilité exacerbée et une mélancolie chronique. S'il n'est pas convenablement accompagné par un professionnel, il risque d'être fréquemment déprimé et de se renfermer sur lui-même.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.