Selles liquides et vomissements : attention à la déshydratation

La diarrhée comme les vomissements intempestifs sont deux sources importantes de pertes hydriques. Si l’eau est un élément indispensable au bon fonctionnement de l’organisme adulte, elle est d’autant plus vitale chez le bébé. Or, l’immaturité du système immunitaire des tout-petits les rend encore plus sensibles aux diverses infections virales susceptibles d’impacter leur système digestif. La déshydratation sévère et non compensée est susceptible de mettre en jeu le pronostic vital de l’enfant.

Selles liquides et vomissements : quand s’inquiéter?

Lorsqu’un nouveau-né ou un nourrisson vomit régulièrement ou présente des selles molles, il est important de prêter une attention toute particulière à son comportement. Ne maîtrisant pas encore le langage, c’est bien souvent par ses pleurs ou son attitude qu’il peut exprimer son inconfort, sa douleur ou son mal-être. Un enfant qui somnole plus que d’habitude ou qui affiche une forte fièvre peut être déshydraté. C’est la raison pour laquelle toute crise de diarrhée ou de vomissement chez le bébé doit faire l’objet d’une consultation médicale. Pour compenser les pertes hydriques excessives, le médecin pourra préconiser l’administration d’une solution de réhydratation.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.