Reflux gastro-oesophagien de bébé : l'allaiter ou non ?

Le reflux gastro-œsophagien de bébé correspond à une remontée d'acide gastrique dans l'œsophage : il ne doit pas être confondu avec de simples régurgitations. En règle générale, il est tout à fait possible de continuer à allaiter bébé pendant le traitement de ses reflux gastro-œsophagiens.
©iStockIstock

Reflux gastro-œsophagien : quels symptômes ?

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) se manifeste habituellement par des régurgitations ou des vomissements très fréquents, des troubles du sommeil et des pleurs. Bébé peut aussi être très agité durant et après les tétées. Il s'agit souvent d'un trouble sans gravité bien qu'il puisse parfois se compliquer d'autres problèmes comme une perte de poids ou des troubles respiratoires. Dans tous les cas, il vaut mieux consulter si vous suspectez un RGO chez votre bébé pour obtenir un traitement et/ou des conseils appropriés.

Reflux gastro-œsophagien et allaitement

Si vous allaitez au sein, rassurez-vous : la qualité de votre lait n'est pas en cause. Les reflux gastro-œsophagiens de bébé sont plutôt liés à l'immaturité de son sphincter œsophagien : il ne parvient pas encore à empêcher les remontées d'acide gastrique. Vous pouvez donc continuer de l'allaiter. En revanche, si vous allaitez bébé au biberon, il faudra peut-être changer de type de lait (il existe des laits épaissis pour limiter les RGO). Des médicaments sont aussi utilisés dans certains cas, notamment des anti-sécrétoires gastriques même si, bien souvent, les RGO cessent d'eux-mêmes avec le temps (généralement quand bébé commence à avoir une alimentation plus diversifiée).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):