Reconnaître une infection pulmonaire chez le bébé

Publié le 24 Août 2018 à 16h00 par La Rédaction Médisite
L'infection pulmonaire peut mettre en danger la santé de bébé. Elle doit être traitée rapidement en raison du risque élevé de complication comme la détresse respiratoire. Savoir en reconnaître les symptômes est essentiel.

6752015-inline-500x336.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de l'infection pulmonaire chez le bébé ?

L'infection pulmonaire est rare chez le bébé, avant 3 mois, car il est protégé par les anticorps maternels, sauf en cas de grande prématurité ou de malformations. Après 3 mois, l'infection pulmonaire se manifeste par une grande fatigue de l'enfant, une toux sèche ou grasse, et une fièvre qui peut être élevée. L'encombrement bronchique peut être important et provoquer des difficultés respiratoires. Les infections respiratoires peuvent être bactériennes ou virales et sont contagieuses dans les deux cas.

Que faire face à des signes d'infection pulmonaire chez le bébé ?

Lorsqu'un bébé présente des signes d'infection respiratoire, une consultation chez le médecin doit avoir lieu rapidement, car les complications peuvent être précoces. Si l'enfant présente des difficultés respiratoires, il doit être conduit aux urgences et hospitalisé, pour éviter la détresse respiratoire. Des analyses seront alors pratiquées et un traitement antibiotique mis en route, si nécessaire. Il est parfois indispensable de placer l'enfant sous oxygénothérapie. De la kinésithérapie respiratoire peut également être utile pour désencombrer les bronches. L'enfant doit être isolé pour limiter les risques de contagion.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X