Pyélonéphrite chez le bébé : les signes

Publié le 16 Octobre 2018 par La Rédaction Médisite
La pyélonéphrite est une affection bactérienne qui touche hommes et femmes à tout âge. La pyélonéphrite chez le bébé disparaît généralement de façon spontanée. Plus rarement, une intervention chirurgicale est nécessaire pour que tout rentre dans l’ordre.
Publicité

6754344-inline-500x380.jpg© Istock

Pyélonéphrite: définition

La pyélonéphrite peut toucher les adultes comme les enfants, mais elle est plus fréquente chez les femmes âgées de 15 à 65 ans. Il s’agit d’une atteinte bactérienne des voies urinaires hautes et du tissu fondamental des reins que l’on appelle le parenchyme rénal. Toujours associée à une fièvre élevée, la pyélonéphrite entraîne des douleurs d’un seul côté de la région lombaire. En l’absence de traitement, des complications sont possibles.

Pyélonéphrite chez le bébé: symptômes

Le jeune enfant n’est pas à l’abri d’infections urinaires. Avant 2ans, il est surtout victime de pyélonéphrite aiguë, un terme qui désigne les infections urinaires hautes. Le signe qui doit alerter les parents est principalementune très forte fièvre qui se situe entre 39 et 40°C alors que le nourrisson n’est pas touché par une maladie infantile ou par une autre pathologie susceptible d’être à l’origine de cette température élevée. Ce symptôme justifie à lui seul une consultation d’urgence chez le médecin ou le pédiatre.

Publicité

Pyélonéphrite du nourrisson: des examens indispensables

Dans le but de diagnostiquer avec certitude une pyélonéphrite chez le bébé, le professionnel de santé prescrit un ECBU qui n’est autre qu’un examen cytobactériologique des urines. Cette analyse permet de rechercher la présence dans les urinesuniquement prélevées par le laboratoire:- d’une grande quantité de bactéries ;- de pus ;- de leucocytes en augmentation, c’est-à-dire une élévation du nombre de globules blancs.En cas de résultat positif, le laboratoire poursuit ses travaux de recherches afin d’identifier avec précision la bactérie responsable de l’infection ainsi que l’antibiotique le plus efficient contre cette bactérie.Quelques heures seulement après le prélèvement d’urines, si le tout-petit souffre de pyélonéphrite, il est placé sous antibiotiques. Le médecin prescrit donc au départ un traitement dit probabiliste afin que la prise en charge du jeune enfant soit immédiate. Quarante-huitheures plus tard, lorsque le laboratoire a obtenu les résultats de la deuxième phase des analyses, le traitement est adapté par le médecin à l’antibiogramme, la bactérie ayant été clairement identifiée.Une hospitalisation est décidée lorsque l’état général du bébé ne s’améliore pas malgré les médicaments. L’enfant est alors placé sous haute surveillance, et un traitement antibiotique continue de lui être administré, mais cette fois par voie intraveineuse.

Publicité

Pyélonéphrite du bébé: la principale cause

Une malformation des voies urinaires est la principale cause de pyélonéphrite chez le bébé. Une simple radiographie permet au médecin de confirmer son diagnostic. Cette malformation entraîne une remontée de l’urine depuis la vessie jusqu’aux reins. C’est ce que l’on appelle le reflux vésico-urétral. Si le problème ne disparaît pas spontanément après l’âge de 2 ans, ce qui est peu fréquent, une intervention chirurgicale peut être effectuée. Une fois soigné, le bébé ne présente généralement plus de pyélonéphrites à répétition.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X