Indications pour les opérations des amygdales

L’ablation des amygdales (amygdalectomie) reste indiquée chez les enfants dont l’hypertrophie des amygdales entraîne des symptômes ou lorsque celles-ci sont régulièrement infectées (avec de fréquentes récidives). En effet, en cas d’hypertrophie amygdalienne, l’enfant de moins de 5 ans peut présenter des troubles respiratoires obstructifs, notamment lorsqu’il dort, avec des risques d’apnée du sommeil. L’opération des amygdales est alors le traitement de référence. Par ailleurs, des amygdales importantes peuvent être à l’origine de troubles de la déglutition ou de la phonation et, cette fois encore, l’amygdalectomie est préconisée.

Opération des amygdales en cas d’angine chez l’enfant

Il arrive également qu’on opère les amygdales chez un enfant présentant des angines récidivantes. Ce type d’intervention reste néanmoins réservé aux jeunes patients ayant des infections répétées, avec au moins trois épisodes infectieux par an pendant trois ans ou cinq épisodes annuels sur deux ans. L’amygdalectomie peut également être envisagée en cas d’amygdalite chronique, c’est-à-dire d’inflammation locale (se traduisant par des douleurs, une mauvaise haleine, une inflammation marquée des amygdales) et régionale (gonflement des ganglions cervicaux) durant plus de trois mois malgré un traitement médicamenteux. Enfin, l’opération des amygdales peut être jugée utile en cas d’abcès récidivant au niveau des amygdales ou d’infections spécifiques (syndrome de Marshall, infection au streptocoque, mononucléose, etc.).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.