L'asthme du nourrisson

L’asthme, qui en latin signifie « respiration difficile », est une maladie qui touche des centaines de millions de personnes dans le monde. Bien connu chez les adultes, l'asthme du nourrisson est également de plus en plus fréquent.
Fotolia

Qu’est-ce que l’asthme chez le nourrisson ?

Le diagnostic d’asthme chez le nourrisson (l’enfant de moins de 36 mois) est évoqué lorsqu’il a vécu au moins trois épisodes de respiration sifflante depuis sa naissance ou lorsque l’enfant a une toux qui dure dans le temps, sans signe d’infection. Par exemple, des épisodes répétés de bronchite voire de bronchiolite peuvent faire penser à un enfant souffrant d’asthme. Dans tous les cas, c’est la répétition des symptômes respiratoires qui doit faire penser à l’asthme.

A lire aussi : Le rôle des odeurs

Quand l’environnement favorise l’asthme

Comme chez les adultes, on ne connaît pas exactement les causes de l’asthme du nourrisson. Par contre, certaines situations sont connues pour favoriser l’asthme, notamment la pollution de l’air que nous respirons, les nombreux microbes auxquels nous sommes confrontés, le tabac, l’augmentation des cas d’allergies.

Comment vivre avec l’asthme du nourrisson ?

L’asthme chez le nourrisson demande une attention permanente. Apprenez à éviter les facteurs déclenchant une crise, comme la fumée de tabac, le froid, la pollution. Consultez régulièrement le pédiatre pour suivre l’évolution de la maladie. Enfin, le traitement de l’asthme calme les crises mais permet également de les espacer au maximum, à condition que celui-ci soit donné régulièrement, sans oubli.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :