Fièvre du nourrisson : quels dangers ?

On considère qu'un enfant a de la fièvre lorsque sa température dépasse 38 °C. Processus de défense naturelle contre virus et bactéries, une poussée de fièvre chez le nourrisson ou pendant la grossesse doit toutefois être étroitement surveillée. Quand faut-il consulter et comment faire baisser la fièvre du nourrisson ?  

Publicité

6187227-inline-500x333.jpg© Istock

Gérer une éventuelle fièvre pendant la grossesse

Chez la femme enceinte, la fièvre peut entraîner un accouchement prématuré en raison d’une augmentation de l’activité utérine ou d’une infection menaçant directement le bon déroulement de la grossesse comme la rubéole ou la toxoplasmose. Durant la grossesse, un épisode de fièvre n’est jamais anodin, il est donc recommandé de consulter le jour même et de bannir l’automédication.

Publicité
Publicité

Fièvre chez le nourrisson: l’âge est déterminant

Jusqu’à 3 mois, toute montée de fièvre doit systématiquement faire l’objet d’une consultation médicale. Au-delà de cet âge, l’augmentation de la température ne doit pas affoler les jeunes parents. C’est en effet l’état général de l’enfant qui doit être observé: alimentation, comportement… Le principal danger de la fièvre reste la déshydratation et il est rare qu'elle soit accompagnée de convulsions, qui malgré leur caractère impressionnant ne sont pas graves.

Comment faire baisser la fièvre?

Avant d’administrer un antipyrétique (paracétamol) à son enfant, adopter quelques réflexes simples peut suffire à faire baisser la fièvre: le faire boire le plus souvent possible, le rafraîchir, enlever les couches superflues de vêtements... Le traditionnel bain tiède n’est plus préconisé aujourd’hui puisqu’il peut augmenter l’inconfort de l’enfant. Si la fièvre persiste quelques jours, une consultation s’impose.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X