Comment reconnaître un reflux gastro-oesophagien chez le bébé ?

Les reflux gastro-œsophagiens (RGO) des bébés sont extrêmement fréquents. Comme leur nom l’indique, il s’agit de la remontée dans l’œsophage du contenu de l’estomac, ce qui se traduit par des sortes de vomissements. Il s’agit généralement d’un trouble bénin qu’il faut néanmoins savoir identifier. 
Istock

Reflux gastro-œsophagien des bébés

Les reflux gastro-œsophagiens sont observés chez deux tiers des bébés âgés de moins de 1 an et, a fortiori, au cours du premier trimestre. Cela est dû au fait que le cardia (le sphincter qui contrôle le passage du contenu de l’œsophage vers l’estomac) est encore immature. L’orifice étant mal fermé, il arrive que le bol alimentaire repasse dans l’œsophage, le pharynx et la bouche et entraîne des régurgitations. Ces reflux surviennent donc essentiellement après les repas et ils sont favorisés par l’alimentation liquide et les changements de position.

Savoir reconnaître le reflux gastro-œsophagien d’un bébé

Pour reconnaître un reflux gastro-œsophagien bénin, il faut savoir le distinguer de RGO pathologiques, plus graves, mais beaucoup plus rares. Les régurgitations bénignes n’entraînent aucune douleur et le bébé n’est donc pas du tout gêné : il reste calme, tout va bien. En revanche, lorsque le RGO est pathologique, les remontées gastriques sont acides et très irritantes. La douleur va donc faire pleurer le bébé. Ce simple signe associé à une régurgitation doit amener à consulter (même s’il arrive que le reflux ne ressorte pas dans la bouche et ne soit donc pas si facile que ça à repérer).

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :