9 departements en alerte orages : les risques de la foudre pour la sante

Pendant que le sud-est de l’Hexagone vit un épisode caniculaire, c’est au tour du Centre-Est de subir les aléas météorologiques. Neuf départements sont placés en vigilance orange pour des risques d’orages, soit un niveau d’alerte trois sur les quatre envisageables. Cela signifie qu’il “existe une forte probabilité de phénomènes violents”, selon l’Agence météorologique.

Avant de savoir si vous êtes concerné par cette vigilance grâce à notre diaporama, la rédaction vous rappelle quels sont les effets de la foudre sur l’organisme.

Foudroiement : des brûlures à l’arrêt cardiaque

Chaque année en France, la foudre frappe au moins une centaine de personnes. Les victimes sont le plus souvent des adolescents ou adultes jeunes et de sexe masculin.
Ces foudroiements sont globalement graves puisque selon les travaux du Dr Elisabeth Gourbière, médecin spécialiste de la foudre, “10 % des victimes décèdent et plus de 70 % des survivants ont des séquelles permanentes et invalidantes”.

Les effets de la foudre sur l'être humain dépendent de plusieurs facteurs tels que la façon dont celui-ci est foudroyé, la durée de son passage dans le corps et l'intensité du courant électrique. Parmi les conséquences possibles il faut noter :

  • les brûlures : elles peuvent être superficielles ou provoquer des nécroses des tissus musculaires ou osseux ;
  • les troubles cardiaques : palpitations, irrégularités du rythme cardiaque, arrêt cardiaque ;
  • les séquelles neurologiques : perte de connaissance, coma, lésions cérébrales ;
  • les lésions d’organes.

En l’occurrence, lors d’un foudroiement direct, c’est-à-dire quand une personne est touchée directement par la décharge, le corps peut-être traversé par 100 millions de volts et 200 000 ampères. C’est le foudroiement le plus violent, impliquant les plus grands risques : brûlures internes, arrêt cardiaque voire décès.

La foudre peut également atteindre un individu par “tension de toucher” : le corps entre en contact avec elle par l'intermédiaire d’un objet métallique. Les séquelles dépendent alors beaucoup des organes traversés par le courant électrique et de son intensité.

Par ailleurs, il est possible de se faire foudroyer par un éclair latéral : c’est ce qui arrive quand une personne s’abrite sous une structure conductrice, comme une tente ou un arbre, eux-même foudroyés. Cela peut également se produire à la maison, par le biais d’un téléphone fixe par exemple. Enfin, le foudroiement peut aussi toucher l’humain par “tension de pas” : un éclair frappe la terre, diffusant son courant électrique se diffuse à travers le sol jusqu’à arriver à la personne.

Comment réagir en tant que témoin d’un accident dû à la foudre ?

Les Sapeurs Pompiers de France rappellent quels sont les gestes à adopter pour sauver une personne foudroyée, à savoir :

  • vérifier l’état de la victime : la toucher n’expose à aucun danger ;
  • si la victime respire, la mettre en position latérale de sécurité (PLS) ;
  • si la victime ne respire plus, lui faire un massage cardiaque et utiliser un défibrillateur si possible ;
  • ne pas oublier d’appeler les secours en composant le 18 ou le 112 (avant de commencer le massage cardiaque).

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

 http://vigiprevi.meteofrance.com/index.html# 

https://www.pompiers.fr/grand-public/prevention-des-risques/prevention-des-risques-lies-lorage-et-la-foudre 

http://www.apfoudre.fr/sites/default/files/biblio/keraunopathologie-en-direct-et-en-differe.pdf 

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2534528-orage-foudre-definition-foudroiement-definition-que-faire-eviter-risques-danger-vigilance-orange/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.